Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 19 janvier 2018 – 21h30) L’agression de deux surveillants du centre de détention de Borgu par un ou plusieurs détenus islamistes radicaux met en lumière , si besoin était encore, la forfaiture des autorités françaises sur la question des « détenus dangereux » .

Dangereux pour qui ?

Les patriotes corses incarcérés sont ils considérés comme plus dangereux que les islamistes par les autorités de l’état ?
Ou bien celles-ci tiennent au statut d’otages politiques visant à faire pression sur la revendication nationale corse?
Poser la question , c’est y répondre …
Sans compter la tentation d’utiliser le prétexte de cette agression pour refuser tout rapprochement de DPS.

Dans l’attente de l’amnistie des prisonniers politiques s’inscrivant dans un règlement global de la question corse, l’Associu Sulidarità exige le retour sur leur terre de tous nos frères déportés dans les prisons hexagonales.

Ritornu è Amnistia per tutt’i patriotti !!

Associu Sulidarità