Produit CORSU E RIBELLU

X

AJACCIO – Le Front de libération nationale de la Corse (FLNC) a condamné des dérives mafieuses de la société insulaire dans un documents de 7 pages comportant des propositions politiques, notamment l’indépendance et la création d’une « citoyenneté corse », envoyé dimanche aux journalistes de l’île.

Le 28 novembre, l’organisation clandestine avait indiqué qu’elle ferait des « propositions politiques » dans « les prochaines semaines », alors qu’elle venait de revendiquer l’assassinat de Christian Leoni, le 28 octobre en Haute-Corse.

Ce chef d’entreprise de 49 ans, membre présumé de la bande dite de la Brise de mer, était tenu responsable par le FLNC de la mort de Philippe Paoli, un militant nationaliste tué le 28 juin.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU