X

Dans une publication clandestine intitulée « Ribellu, a voce di u fronte » qui circule sous le manteau, le FLNC (Front de Libération Nationale de la Corse) livre « son analyse » compte tenue de la « gravité de la situation actuelle » de la Corse. L’organisation émet notamment une série de propositions reprenant la thématique « de la lutte pour la libération nationale ». Elle rend une nouvelle fois un hommage appuyé à son militant Filippu Paoli, assassiné fin juin 2011. (corsematin.com)

Unità Naziunale : Un commando d’une douzaine de membres du FLNC ont surgit sous le chapiteau lors de la soirée NATALE PER I PATRIOTTI organisée par l’Associu Sulidarità. Trois militants armés et cagoulés sont directement montés sur scène coupant la prestation du groupe VOCE SPERENZA, un des membres du commando a lu un texte, puis avant de partir les membres cagoulés du FLNC ont distribué le journal U RIBELLU, journal du FLNC depuis sa création. Le concert a repris son cours aussitôt après . Laissant perplexe une grande partie du public, la dernière distribution du RIBELLU par le FLNC date de 2002. Le FLNC avait en 2011 distribué le RIBELLU dans une grande surface Ajaccienne, juste avant la création du parti INDIPENDENZA.

lire le RIBELLU A VOCE DI U FRONTE sur CORSICA LIBERA

Voir le dossier sur le site GENERATION FLNC

 

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)