Produit CORSU E RIBELLU

X

Le 16 décembre, le tribunal de Paris se prononce sur la plainte des deux élus UMP contre le journal Le Monde. Le 16 décembre, la XVII eme chambre du tribunal correctionnel de Paris rend son délibéré sur la plainte en diffamation de Camille de Rocca Serra et Ange Santini contre le journal Le Monde pour un article du journaliste Enrico Porsia publié en février 2010.

Apr l’affaire Rocca-Serra-Santini vs Enrico Porsia, l’affaire Rocca-Serra-Santini vs Le Monde mettra-t-elle un terme à l’acharnement judiciaire dont les deux élus UMP insulaires ont fait preuve ces dernières années à l’encontre des investigations en Corse du journaliste indépendant Enrico Porsia ? Le délibéré de la XVII eme chambre du tribunal correctionnel de Paris sera connu le 16 décembre.

Une sérieuse enquête sur le PADDUC

Ainsi que le soulignait l’écrivain Gabriel-Xavier Culioli dans Le Journal de la Corse le 10 novembre 2011 à propos de la première affaire: Le journaliste indépendant Enrico Porsia vient de remporter une belle victoire judiciaire qui est aussi une victoire morale. Camille de Rocca Serra et Ange Santini l’attaquaient en diffamation sur quatorze passages de son enquête relative au PADDUC. Son travail avait déjà été jugé sérieux, d’utilité publique et objectif par la première instance. Jugement entièrement confirmé en appel ce qui est rarissime. Cette décision de justice offre une belle victoire à un homme qui s’est battu presque seul contre une certaine nomenklatura insulaire. (sic).

Le parquet demande la relaxe

Trés attendu pour le signe qu’il donnera en matière de liberté de la presse, le jugement concernant la plainte en diffamation de Camille de Rocca Serra et Ange Santini contre le journal Le Monde pour un article du journaliste Enrico Porsia publié en février 2010 dans une édition du Monde Magazine, consittuerait, si les deux élus UMP étaient déboutés, une seconde belle victoire pour le journaliste Enrico Porsia. Lors de l’examen de cette affaire visant seulement la société éditrice du journal Le Monde, le parquet, estimant infondée la plainte des deux élus, avait pour sa part demandé la relaxe.

Suite et reportage vidéo de France 3 Corse

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :