Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 2 janvier 2018 – 12h50) Ahed Tamimi a été arrêtée le 15 décembre dernier après la diffusion d’une vidéo dans laquelle on la voit taper deux membres de l’armée israélienne.

Ce lundi 2 janvier, 12 chefs d’inculpation ont été requis contre l’adolescente.

La sentence a été prononcée dans un tribunal militaire israélien. Ce lundi 1er janvier, douze chefs d’inculpation, dont agression et menaces contre des soldats, ont été prononcé contre Ahed Tamimi après la diffusion d’une vidéo dans laquelle la jeune femme gifle délibérément un membre de l’armée israélienne.

Le tribunal devra décider le 8 janvier prochain s’il suit ou non les réquisitions du procureur. Pour le moment, sa garde à vue a été prolongée d’une semaine.

#Corse Soutien à une jeune militante palestinienne #FreeAhedTamimi #LottaGhjuventu …