Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 13 décembre 2017 -20h00A l’issue du second tour des élections territoriales, la victoire des nationalistes corses est sans ambiguïté, avec une majorité absolue de 56.45 % des suffrages et 41 sièges sur 63 que compte l’Assemblée régionale.

Le « dégagisme » des nationalistes est singulier : il marque la fin du clanisme et la mainmise de quelques familles sur la politique locale. Il consacre l’engagement pour l’intérêt général des Corses, la fin d’une île officiellement unilingue et l’engagement en faveur du bilinguisme, avec la langue corse aux côtés du français, la fin d’une île vivant dans une mentalité d’assistanat, nourrie par « le haut » et l’engagement résolu en faveur d’initiatives par « le bas », en valorisant les atouts spécifiques du territoire, les entrepreneurs, les filières énergétiques et économiques, comme l’agroalimentaire.

Les nationalistes corses s’engagent dans la voie d’une confiance retrouvée dans la capacité des Corses à répondre par eux-mêmes aux défis de l’avenir. Le gouvernement français doit répondre positivement à ce message de modernité.

EAJ PNB
13 décembre 2017

Euzko Alderdi Jeltzalea – Partido Nacionalista Vasco (EAJ-PNV)