Produit CORSU E RIBELLU

X

Article publié au mois de septembre 2010 dans le magazine Corsica. Ou comment arriver après la bataille de la CCI régionale sur le site mais un an avant sur le magazine… Il est courant en Corse d’opposer à l’agglomération de Bastia, capitale économique de l’île, à celle d’Ajaccio, la capitale administrative. A y regarder d’un peu plus près, on peut se demander si une telle dichotomie est une réalité. Pour commencer, il s’agit de rappeler que les deux zones d’emploi sont archi-dominante dans l’économie de la Corse, regroupant à elle seules près des trois quarts de l’emploi total de l’île et une part écrasante des emplois de directions (cadre et assimilés). Toutes les principales activités économiques de l’île y sont regroupées, sauf bien évidemment pour l’agriculture et celles liées à la construction et au tourisme, très présentes en Balagne et du côté de Porto-Vecchio. La zone ajaccienne est légèrement plus grande, avec 40 % de l’emploi de l’île, contre 34 % pour Bastia.

Source et suite de l’article

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :