Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 23 décembre 2017 – 06h00) Avec 82% de participation (record absolu en Catalogne et + 5 pts par rapport à 2015 précédent record), le résultat des élections catalanes est incontestable et les indépendantistes ont gagné ces élections!

Avec une majorité absolue des sièges (70 sur 135), les indépendantistes (JxCAT (Président Puigdemont), ERC (Vice-Président Junqueras encore en prison) et CUP (extrême gauche)) ont clairement remporté les élections.

Les unionistes (C’s (libéral jacobin), PSOE (parti socialiste plutôt fédéraliste), PP (conservateur jacobin et parti de Rajoy), eux, ne réunissent que 57 sièges sur 135! Rajoy qui a envoyé la police espagnole en Catalogne afin de frapper la population le 1er octobre dernier, qui a fait des prisonniers politiques et qui a suspendu le statut d’autonomie et la démocratie en Catalogne est humilié avec à peine 4% des voix et 3 sièges.

Catalogne en Commun – Podem (PODEMOS + Écolo), neutre mais pour un référendum d’autodétermination, obtient 8 sièges.

Les indépendantistes recueillent plus de 2 millions de voix (2 050 000 avaient voté oui le 1er octobre dernier!). Après 2014, 2015, octobre 2017, pour la quatrième fois les catalans ont voté clairement pour l’indépendance! Il n’y a pas de majorité silencieuse, comme le prétendait Mariano Rajoy! Madrid mais aussi les 27 autres capitales européennes et Bruxelles doivent accepter le fait démocratique! Les catalans ont parlé et ont parlé clair!


CORSE, CATALOGNE, IRLANDE DU NORD… UNE CHANCE POUR REFONDER L’EUROPE!

L’Establishment européen qu’il soit dans les 28 capitales européennes ou à Bruxelles est complètement perdu. Il ne comprends pas ce qui se passe en Corse, en Catalogne, en Irlande du Nord ou ailleurs… ou plutôt il refuse d’accepter l’évidence, les états-nation tels que conçus depuis 2 siècles et cette Union Européenne là (Europe des états) sont à bout de souffle.

Pourtant, ce qui se passe un peu partout en Europe est une chance (unique?) de refonder le projet européen autour d’un triptyque simple :

1/ Une Europe démocratique qui reconnaît le droit des peuples à l’autodétermination (ça peut être l’indépendance en Catalogne, l’autonomie en Corse, la réunification en Ulster ou des droits linguistiques pour des minorités…) et qui devient véritablement transparente (fin de l’opacité des décisions des états, lutte contre les lobbies…)

2/ Une Europe durable qui lutte contre le réchauffement climatique et contre le dumping environnemental, social et fiscal et qui établit un socle européen de droits sociaux.

3/ Une Europe de la diversité qui reconnait toutes les cultures et langues sans distinction de statut (aujourd’hui seules les langues officielles des états sont reconnues par Bruxelles)

Le Président Macron voulait que 2018 soit une année de réflexion pour que 2019 soit une année de refondation (renouvellement du Parlement européen et de la Commission européenne). Prenons-le au mot! Et défendons, notre Europe, une autre Europe, une Europe des peuples!


ROCCU GAROBY