Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 22h00 – 12 décembre 2017) Corsica Libera prend acte des propos de Monsieur Benjamin GRIVEAUX, porte parole du gouvernement français, qui, au delà des réticences qu’il a exprimées concernant l’amnistie des patriotes réclamée par la Corse, vient de reconnaître explicitement l’existence de prisonniers politiques corses dans les prisons françaises.

Cette position doit ouvrir la voie à une discussion globale sur l’autonomie de la Corse, et toutes les revendications qui, aujourd’hui, ont été démocratiquement et massivement validées par le peuple.

Corsica Libera