Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 8 décembre 2017 – 19h00) À la veille du second tour de l’élection territoriale, l’Associu Tocca à noi tient à s’exprimer et à revenir sur l’actualité récente en Corse.

Tout d’abord, à ceux qui nous suivent régulièrement, excusez-nous une nouvelle fois de communiquer moins souvent qu’auparavant. Nous demeurons une association, bien-sûr bénévole, et aux moyens limités, qui demande un temps et un investissement quelquefois difficiles à employer.

Sachez cependant que si Tocca à noi est aujourd’hui en retrait, nos militants demeurent tous, à leur niveau (professionnel, militant, associatif, syndical etc.), très présents et très actifs sur les terrains politiques, sociaux, environnementaux et culturels de la Corse et qu’ils accompagnent, et accompagneront toujours, chacun d’entre eux au quotidien la lutte d’émancipation du Peuple Corse.

Aujourd’hui, notre pays vit des bouleversements profonds faits à la fois d’espoirs et d’inquiétudes.

Les agressions économiques, sociales et même judiciaires que subissent notre peuple sont encore loin d’être terminées, l’actualité récente en témoigne.

Nous tenons à ce titre, à saluer la ténacité et la détermination des travailleurs corses qui se sont mobilisés à l’occasion des récents conflits sociaux (Carrefour, Castellucciu, Hôpital de Bastia), ils pourront toujours compter sur notre solidarité et notre soutien indéfectible.
Nous réaffirmons également notre soutien total aux nombreux corses victimes de la répression quotidienne, pour le seul tort de se battre pour leur pays ; à l’heure où nous publions ce communiqué, notre ami Jean Paul Zani, militant de la Ghjuventù indipendentista, est convoqué au tribunal de Bastia pour avoir refusé de donner son ADN lors d’une garde à vue. Nous tenons à lui témoigner à nouveau notre solidarité fraternelle. La France doit mettre un terme définitif à cette escalade répressive pour que la paix se construise enfin à deux.

Tous ces évènements nous montrent que la route est encore longue et que la crise que connaît notre Pays n’est toujours pas terminée. Le furoncle qui vient de pousser à Baleone en est l’un des derniers symptômes, même affublé d’un joli nom latin.

Nous nous devons cependant de rester optimiste, car nous n’oublions pas qu’une véritable révolution s’est amorcée en décembre 2015, et nous espérons bien voir sa poursuite pour les années à venir. Le véritable tsunami de la famille nationaliste à l’issue du premier tour de dimanche dernier vient de confirmer avec puissance cette dynamique et de renforcer cet espoir.

À l’aube des années 2020, la Corse doit définitivement tourner la page de l’ancien monde clientéliste et archaïque, dont les tentatives d’empêcher le sens de l’histoire sont pour l’instant restées veines, et nous nous en félicitons.

ous tenons à exprimer notre satisfaction quant au score plus qu’historique du courant patriotique corse, qui dépasse les 50% dès le premier tour.

Nous tenons à saluer le résultat de la liste du Rinnovu, « Core in Fronte – dà per noi », qui a plus que doublé son score de 2015, en frôlant la barre des 7%. Bien que malheureusement elle n’ait pas pu passer la barre fatidique, cette formation a mené une campagne de qualité et ses prises de positions et propositions méritent plus que jamais d’être entendues.

Comme nous l’avons toujours dit, le mouvement national corse doit plus que jamais être uni.

Il est donc dommage qu’une union stratégique entre les deux formations patriotiques n’ait pu se faire à l’occasion de cette élection. Mais nous gardons l’espoir qu’elles puissent travailler ensemble à l’avenir ; les points de convergences étant, à nos yeux, beaucoup plus importants et plus nombreux que les points de divergences.

Et bien entendu, nous tenons à saluer le score plus qu’impressionnant de la liste de la majorité territoriale sortante « Pè a Corsica – un paese da fà ».

Le résultat des formations nationalistes au premier tour est un puissant message envoyé à Paris ! Et nous souhaitons plus que jamais le voir amplifié pour le second tour !

ALLORA, SPERENDU UN AVVENE DI GHJUSTIZIA, DI PACE E DI LIBERTÀ PÀ U NOSTRU POPULU, U 10 DI DICEMBRE, VUTEREMU PÈ A CORSICA !!!

La Corse est aujourd’hui à un tournant de son histoire, et nous espérons que ce tournant sera celui de la maîtrise de son destin et de son entrée véritable dans le XXIe siècle.

EVVIVA U NOSTRU POPULU ! EVVIVA A NOSTRA NAZIONE !

LOTTEREMU SEMPRE INSEME PÀ UN AVVENE GHJUSTU

E BONA FESTA DI A NAZIONE À TUTTI !

ASSOCIU TOCCA À NOI