Breaking News

#Corse – Zizanie dans la famille libérale en attendant les investitures de l’UMP

Une douzaine de candidats sont attendus dans les deux circonscriptions du sud. Si la gauche avance discrètement en coulisses, les manoeuvres sont plus délicates à droite. L’arbitrage parisien est surveillé. 2012, année élective. Entre les aléas des présidentielles, la vague bleue ou rose annoncée et le scrutin parlementaire qui s’enchaîne, les politologues locaux s’en donnent à cœur joie et les plus piquantes analyses alimentent déjà toutes les conversations. À six mois des législatives, les premiers scénarii de campagne se dessinent en Corse-du-Sud. Tour d’horizon en coulisses. Une bonne douzaine de candidats – dont deux femmes – sont attendus sur la ligne de départ dans les deux circonscriptions. L’enjeu : ravir le siège à Simon Renucci, le favori de gauche, dans la première ; à Camille de Rocca-Serra, le sortant de droite, dans la seconde. Mais les moyens d’y parvenir sont un peu compliqués…Source et suite de l’article

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: