Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 7 décembre 2017 – 08h00)  « Surelle, Fratelli, Cara Ghjuventù Corsa,

Depuis le mois de décembre 2015, la Corse est entrée dans une nouvelle ère.
Certes, tout ne s’est pas arrangé par miracle il y a deux ans mais le premier pas a été fait.

Comme le disait Gilles Simeoni cette semaine lors de son discours à l’Università di Corti « A Pace ùn hà prezzu ».

Le conflit lui en a un, et il se chiffre en centaines d’années de prison, en milliers de familles meurtries, et s’est soldé bien trop souvent par des deuils insurmontables.

Beaucoup d’entre nous connaissent les conséquences de ce conflit, que ce soit par les récits de nos parents, soit parce que l’un de nos proches a eu à les subir, si nous ne les avons pas subies nous mêmes…

Certains ont eu la chance de connaître ces conséquences seulement au travers de reportages à la télévision.

Quoi qu’il en soit et peu importe le passé, dimanche nous serons tous placés devant le même choix.

Celui de s’abstenir ou de voter pour le clan, deux cas et une seule conséquence : l’immobilisme.

Ou alors nous pouvons décider d’enraciner la paix, nous pouvons saisir la chance qui nous est donnée de construire ce Pays. Nous pouvons jeter les bases d’un nouveau modèle de société, libéré du clanisme et du clientélisme en votant pour la démarche Pè a Corsica.

Avec pour seule arme notre bulletin de vote nous pouvons conquérir la liberté de décider de notre avenir !

Allora chjamate i vostr’amichi, spiegate li chi ci hè un paese da fà è chi l’avemu da fà tutt’inseme !

Cù a nostra fede e a nostra determinazione, feremu di a Corsica un fanale in Europa, un esempiu di Demucrazia e di Sviluppu !

Inseme andemu à cunvince chi l’avvene cummencia Dumenica !

Ci anu datu u sperà, demu li a Forza !

Vutemu è femu vutà Pè a Corsica !

Ghjiseppu Maria Verdi«