Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 4 décembre 2017 – 06h00) Tamanta Strada, Vittoria, historique, croisée des chemins… 

Une vague nationaliste a submergé l’île de Beauté dimanche. Emmenée par Gilles Simeoni, la liste commune «Pè a Corsica» conclue entre autonomistes et indépendantistes remporte haut la main le premier tour de l’élection de la Collectivité territoriale unique de Corse. Avec 45.36% de voix, elle prépare l’apparition d’un tsunami qui pourrait submerger les urnes dimanche prochain à l’issue du second tour.

52% des voix

En y ajoutant les 6.69% des voix de Core In Fronte portée par Paul Félix Benedetti, le mouvement national peut afficher 52% des suffrages pour les revendications essentielles du peuple Corse.

Les listes adverses sont laminées par la vague de fond.

La liste Corse insoumise/PCF obtient 5,68% des voix. Le Front national  n’a eu que 3,28% des suffrages.

la droite régionaliste de Jean-Martin Mondoloni arrive en seconde position avec 14,97% des voix, suivie par la liste de Valérie Bozzi, soutenue par Les Républicains (12,77%). et celle de la République en Marche de Jean-Charles Orsucci (11,26%)


Revue de presse

(France 3 Corse) (Corse Matin) (Alta Frequenza Paul Félix Benedetti) (Corse Net Infos) (Alta Frequenza Gilles Simeoni) (Enbata)