Breaking News

#Corse STC MUVITARRA « dénonce les suspensions de lignes 11 et 12 ainsi que les modifications des lignes 6, 9 et 12 »

(Unità Naziunale – 30 novembre 2017 – 17h00Une partie des locaux de la CAPA a été occupée jeudi matin par les agents STC de la société Muvitarra. Ils dénoncent une modification du service des transports au détriment des usagers.

(Corse Net Infos) (Corse Matin) (Corse Matin)

Voici l’explication du STC :

Depuis la création de la SPL MUVITARRA gérée par les Elus de CAPA, l’offre de service public de transport urbain se dégrade au détriment des usagers et salariés.

Le STC dénonce les suspensions de lignes 11 et 12 ainsi que les modifications des lignes 6, 9 et 12.

En effet la ligne 9 qui dessert l’hôpital de la Miséricorde a vu les temps d’attente des usagers passer de 20 mn à presque 1 heure.

Concernant la ligne 2, sur le tronçon des Crêtes – Place de Gaulle, l’offre a été divisé par 3 (1 bus N°2 sur 3 est maintenu).

PEUT-ON PENSER QUE LA SPL MUVITARRA VEUILLE PRIVILÉGIER LA ZONE INDUSTRIELLE DE SARROLA AU DÉTRIMENT DU CENTRE VILLE AJACCIEN ???

Ces transformations sont imposées par la direction, en concertation avec les élus de la CAPA, sans aucune communication et réflexion commune avec les usagers et/ou les salariés.

Pour exemple une réflexion de la directrice concernant le mécontentement des usagers : « ils s’adapteront ». « Ils », c’est vous les usagers !!!

Depuis la création de la SPL, le respect des réglementations ne semble plus être une priorité !

Les repos journaliers, les amplitudes de travail, le temps de travail journalier ainsi que les repos hebdomadaires sont des droits qui ne sont plus respectés, alors que la réglementation en vigueur sanctionne fortement ces manquements à la sécurité des usages et des salariés. Ces pratiques nouvelles sont dues à un manque d’effectifs. Le STC demande l’application de la décision prise en Comité d’Entreprise, par la Direction : à savoir la titularisation des agents actuellement en CDD.

Concernant les promotions, le STC constate qu’elles sont attribuées à un petit groupe proche de la direction et des élus de la CAPA, au détriment de salariés qualifiés ou cumulant une certaine ancienneté pour exemple une personne du continent (NDLR France), proche de la directrice, a été recrutée pour occuper un porte dont seul un agent STC possède les compétences au sein de la société.

Le STC condamne fortement la discimination patente qui règne à l’encontre de ses adhérents et demande le départ d’une directrice méprisante envers les usagers ajacciens et les salariés de l’entreprise

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: