#Corse @Gi_Naziunale appelle à « voter pour la liste Pè a Corsica les 3 et et 10 décembre prochains

(Unità Naziunale – 29 novembre 2017 – 9h30) La Ghjuventù Indipendentista, premier mouvement politique de jeunesse en Corse, tient à prendre position en vue des élections territoriales des 3 et 10 décembre prochain.

Si notre champ d’action se situe avant tout dans la rue, au sein de la lutte de masse, nous investissons également la lutte institutionnelle. En témoigne, par exemple, la présence d’élus étudiants de la Ghjuventù Indipendentista au sein de l’Assemblea di a Giuventù di a Corsica, organe institutionnel à part entière de la Collectivité territoriale de Corse – Cullettivita territuriale di Corsica.

Il nous faut tout d’abord rappeler que l’élection de décembre est d’une importance capitale. Elle élira les premiers conseillers de la Collectivité Unie de Corse. La naissance de cette institution nouvelle marquera la fin des Conseils Départementaux, véritables mamelles du clanisme et du clientélisme qui a gangrené notre pays pendant des décennies.
La mandature à venir devra permettre d’engager la Corse sur la voie d’une autonomie législative et réglementaire de plein droit.

Après deux ans de mandature nationaliste, l’heure est au bilan.

Celui-ci est globalement positif. La majorité territoriale a engagé des chantiers importants, tels que le plan de lutte contre la précarité, la mise en place du comité de massif, la création de l’Assemblea di a Giuventù, la réduction du coût du transport pour les retraités ou encore la charte de l’emploi local. La compagnie maritime régionale, revendication historique du mouvement nationale, a également été portée sur les fonds baptismaux.
Face au travail des élus de la Corse, le blocage de Paris raisonne comme une véritable provocation à l’égard de l’ensemble du peuple corse et devra cesser. Le gouvernement français devra se résoudre à la mise en place de la coofficialité de la langue, du statut de résident, d’un statut fiscal ainsi qu’à l’adoption d’une Loi d’Amnistie pour l’ensemble des prisonniers et recherchés politiques.

Ce rapport de force imposé par l’État impose une unité du mouvement national. Pour construire la Nation de demain, nous espérons que l’ensemble des nationalistes saura se ranger aux côtés de la majorité territoriale sortante et travailler au service de l’intérêt supérieur de la Corse et des corses.

Plus largement, nous appelons de nos vœux une complémentarité totale entre la lutte de masse menée par l’ensemble des mouvements, associations et syndicats du Mouvement National, et la lutte institutionnelle menée par nos élus à l’Assemblée de Corse.
Ainsi, nous avons la conviction que le travail initié depuis deux ans à l’Assemblée de Corse doit impérativement se poursuivre.

Nous appelons donc la jeunesse ainsi que l’ensemble du peuple corse à voter pour la liste Pè a Corsica les 3 et et 10 décembre prochains.

La mobilisation de tous, dès le premier tour de scrutin, permettra d’envoyer un message clair à tous ceux qui préparent un « Front Républicain », ou plutôt « Front Réactionnaire », pour le 2nd tour.

Nous regrettons que la seule ambition de ces listes soient de battre, à tout prix, les nationalistes. La situation économique et sociale difficile que connaît la Corse exige mieux que des combines électoralistes d’un autre temps.

Pour notre part, nous assumons notre rôle d’unique organisation indépendantiste de jeunesse. Nous continuerons à militer pour l’émancipation de notre pays, pour un véritable développement économique au service de l’ensemble du peuple corse ainsi que pour l’avènement, à termes, d’une Corse souveraine reprenant sa juste place dans le concert des Nations.

A nostra cuscenza hè resistenza !
Ghjuventù Indipendentista – GI
28 novembre 2017

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: