X

(Unità Naziunale – 13 novembre 2017 – 17h00 Le couvent d’Alando en Haute-Corse fut un joyau de l’histoire de Corse, de la nomination de Gaffori à la bataille de Paoli contre Matra, il est aujourd’hui laissé à l’abandon.

Murs lézardés, toiture inexistante, et des factures de rénovations qui s’élèvent à quelques millions d’euros… depuis quelques années il est classé monument historique, il fut aussi une gendarmerie, mais aujourd’hui il n’est que l’ombre de lui même.

L’un de ces propriétaires, Dominique Agostini se bat depuis plus de 20 ans pour que le site historique survive !

De démarches administratives en passant par l’écriture d’un livre sur ce couvent, tout a été fait, enfin presque ! « Il fallait être beaucoup plus actif, donc nous avons décidés de créer une association pour favoriser la restauration du couvent ; nous ne nous voulons pas nous substituer pas aux administrations que sont la mairie, l’état ou la CTC ; mais nous agissons en qualité de soutien et surtout de conservateurs du patrimoine corse. » nous confie Dumé.

L’association demande la modique somme de 5 euros à l’année, et s’engage à mener tout au long de l’année 2018, des actions qui viseront à sensibiliser les autorités et la population sur ce patrimoine sacré de notre île.

Giovanni Germain-Ticchi

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)