Produit CORSU E RIBELLU

X

Depuis 2004, Madame Hengfeng a été détenue à plusieurs reprises en raison de ses actions en faveur des défenseurs des droits humains, des victimes d’expulsions forcées et des droits reproductifs des femmes. Le 25 décembre 2009, suite à une manifestation durant laquelle elle aurait scandé des slogans provocateurs et ignoré les avertissements des forces de l’ordre, elle a été arrêtée, puis condamnée à dix-huit mois de rééducation par le travail, une peine qu’elle a commencé à purger le 4 mars 2010. Libérée pour raison de santé, le 22 février 2011, elle a été – à nouveau – arrêtée deux jours plus tard. Elle a alors été incarcérée dans une structure hospitalière de la prison de Shanghai jusqu’au 28 juillet, date à laquelle les autorités pénitentiaire ont mis fin à sa détention. Durant ces diverses périodes d’incarcération, Mao Hengfeng aurait subi de multiples violences. Or, à ce jour, ses allégations n’ont jamais fait l’objet d’une enquête et aucun des auteurs présumés de ces faits n’a été jugé.

source et suite

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :