X

(Unità Naziunale – 9 novembre 2017 – 12h00) Les syndicats étudiants Ghjuventù Paolina et Ghjuventù Indipendentista ont empêché l’armée française de tenir sa journée de recrutement à l’Università di Corti.

(Corse Matin)

(16 novembre 2017) Rinnovu approuve l’action des jeunes patriotes de l’Università qui ont empêché concrètement l’armée française de venir recruter sur le site de l’Università di Corti , le mercredi 15 novembre. Un porte parole de Ghjuventù Paolina a dénoncé « l’autoritarisme militaire de l’État français. L’État français soutient l’État Espagnol. Ce qui veut dire que si un jour les élus corses réalisent un référendum pour demander à la population si elle souhaite son indépendance, l’État cautionnera sûrement des violences envers le peuple Corse. »

L’Armata francese un’hè micca indè ella in Corsica.

« Nous trouvons choquant que l’armée recrute au sein de l’université » Jean-Philippe Mattei d’A Ghjuventù Paolina dans Corse Matin

Voici l’explication d’A Ghjuventù Paolina

Ghjuventù Paolina s’oppose à l’intervention de militaires à la Casa Studientina pour une campagne de recrutement.

Étant les représentants de la force coloniale de l’Etat, nous maintenons que l’université est un lieu d’instruction et de émancipation de la jeunesse corse.

L’autoritarisme militaire n’est absolument pas à sa place et ne doit en aucun cas intervenir au sein de l’Università.

Les violences militaires n’ont pas disparu, l’exemple de la Catalogne en est le parfait exemple.

Dans le cadre des revendications nationalistes que nous défendons, Ghjuventù Paolina, syndicat historique de l’Università di Corsica a, par conséquent, bloqué l’entrée de la Casa Studientina.

Strada diritta è core in fronte !

Ghjuventù Paolina

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)