X

(Unità Naziunale –  10 novembre 2017 – 07h00Le 18 novembre 1987 : Plusieurs milliers de personnes se recueillent devant la dépouille de GHJUVAN’BATTI lors de ses obsèques à ISULA ROSSA.

Le F.L.N.C rend hommage à son militant en tirant des salves d’honneur à la sortie de la messe et ce malgré l’imposant déploiement des forces de répression. La Préfecture donnera l’ordre à F.R.3 de ne pas diffuser les images. La Direction de F.R.3 obéira.

 » GHJUVAN’BATTISTA, FRATELLU DI U FRONTE, SIMU FIERU D’AVE CUMBATTUTU A FIANCU A TE, MAI UN CI SCURDEREMU DI TE, MAI.  » U F.L.N.C

30 ans après la famille organise le 18 novembre 2017 une commémoration pour les 30 ans de son assassinat par le colon Roussel, un 15 novembre de 1987.


Sa famille organisait samedi une journée de commémoration à L’Ile Rousse. Les nationalistes de toutes tendances ont fait le déplacement.

Jusqu’à peu, chaque 15 novembre était célébré par des plasticages ou des tags à la mémoire du militant, « Acquaviva GB FLNC 1987 ». Jean-Baptiste Acquaviva, un des rares « morts au combat » du FLNC, est considéré depuis comme victime d’un « crime d’Etat ».

(France 3 Corse) (Alta Frequenza) (Corse Net Infos)




Sur l’événement facebook vous trouverez le programme, ainsi que la description de cette commémoration :

« Nous vous invitons à réfléchir à l’idée que la mort d’un militant politique, d’une figure de l’histoire contemporaine de la Corse puisse permettre 30 ans après de conjuguer l’histoire entre conjoncture et prospective. Il s’agit moins alors de cultiver la figure héroïque de Ghjuvan Battista, qui ne s’est jamais posé comme un leader, ou d’effectuer un travail historique sur lui que de créer une occasion d’envisager des perspectives pour le mouvement nationaliste ayant en toile de fond, son parcours. »


Revue de presse

(Corse Net Infos) (TéléPaese)

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)