X

(Unità Naziunale – 27 octobre 2017 – 19h00) En ce 27 octobre 2017, nous saluons la naissance de la République de Catalogne et exprimons notre solidarité à l’égard de son gouvernement et de son peuple.

Nous regrettons que cet événement historique n’intervienne pas dans une situation apaisée. Madrid se refuse, depuis des années, à prendre en compte la volonté du peuple catalan d’avancer vers sa souveraineté. Cette volonté constitue pourtant une réalité politique attestée par un processus pleinement démocratique. Le gouvernement catalan a tout tenté pour parvenir à une solution négociée, allant jusqu’à suspendre durant presque un mois les effets du référendum du 1er octobre.

Le gouvernement espagnol, poussé par les franges les plus extrémistes de ses partisans, a fait preuve d’une irresponsable intransigeance, le conduisant à décider l’abolition de l’autonomie catalane et la destitution de son gouvernement démocratique. Le parlement catalan vient donc de refuser l’abaissement de sa démocratie et l’humiliation de son peuple. La situation actuelle fait craindre une forte aggravation des tensions.

Afin d’en conjurer le risque, il est indispensable que les responsables et institutions européens s’interposent entre Madrid et Barcelone, et que les forces démocratiques espagnoles se fassent entendre devant des dérives autoritaires rappelant la période franquiste.

En attendant, tous les démocrates européens doivent soutenir un peuple qui ne demande qu’à exercer librement ses droits naturels et inaliénables.

Visca Catalunya!

Jean-Guy Talamoni
Président de l’Assemblée de Corse
27 octobre 2017

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)