X

(Unità Naziunale – 13 octobre 2017 – 06h00Une grève a débuté hier matin au centre hospitalier de Bonifacio. Les agents demandent le départ du directeur, dont ils dénoncent les méthodes de gestion du personnel et de l’établissement.


Voici le texte de Corsica Libera et du Riacquistu di Purtivechju

En 2013, l’arrivée du Directeur des deux structures hospitalières de Purtivechju et Bunifaziu avait fait grand bruit.

Fraîchement nommé, monsieur Aury avait créer un poste pour embaucher sa compagne alors qu’aucune promotion interne n’avait eu lieu depuis 2001.

En 2016, un nouveau conflit social éclatait en raison des conditions de travail du personnel.

Aujourd’hui, la coupe est pleine et les personnels ont installé à l’entrée de l’hôpital une grande banderole avec l’inscription « AURY FORA » traduisant leur colère.

Corsica Libera et u Riacquistu di Purtivechju apportent leur soutien total aux grévistes.

En effet le comportement de directeurs mercenaires qui sévissent dans les différentes administrations ou entreprises provoque toujours les mêmes conséquences.

A Bunifaziu et Purtivechju, l’homme que l’on avait annoncé comme providentiel a commencé par placer les siens, en l’occurrence sa compagne, et essayé de diviser les personnels en octroyant gratification ou sanction à la tête du client. Le harcèlement semble devenir pratique courante. Dernièrement, certaines employées se sont plaintes de harcèlement sexuel.

En matière de gestion, celui qui avait la confiance de certains élus locaux n’a pris aucune initiative pertinente pour redresser la barre d’un établissement en situation financière déplorable :

  • pas de solution pour l’emprunt toxique qui asphyxie l’Hôpital malgré ses engagements ;
  • choix d’investissements contestables : rénovation de deux appartements inhabités qui restent désespérément vides (quelques locations ont été faites dans le privé pour essayer de les rentabiliser mais cela ne suffit pas) ;
  • l’EHPAD de Purtivechju est dans un état de vétusté criante ;
  • l’Hôpital de Bunifaziu n’a plus de climatisation. Il est question de l’achat de radiateurs à bain d’huile pour cet hiver… ;
  • les conventions ne sont toujours pas signées avec le SAMU…

Face à cette situation et en totale solidarité avec les personnels des deux établissements, Corsica Libera et u Riacquistu di Purtivechju appellent également au départ rapide de de Mr Aury.

Corsica Libera / Riacquistu di Purtivechju
12 octobre 2017

#Corse STC « Aury Fora » – grève au centre hospitalier de Bunifaziu

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)