Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 28 septembre 2017 – 12h30) Une majorité de catalans a exprimé à de nombreuses reprises et de matières différentes, leur volonté d’exercer leur droit démocratique à voter leur avenir politique.

Cette forte demande de vote est le résultat de dissensions de longue date entre les gouvernements de la Catalogne et de l’Espagne au sujet du degré d’autonomie culturelle, politique et financière dont peuvent disposer les catalans, malgré plusieurs tentatives pour arriver à une solution acceptable.

Comme nous l’avons vu au Québec et en Ecosse, la meilleure manière de résoudre les conflits internes et légitimes est d’utiliser les outils de la démocratie.

Empêcher les Catalans de voter par la voie de soumettre la Catalogne dans un état d’exception « de facto » semble contredire les principes qui inspirent les sociétés démocratiques.

C’est pourquoi nous appelons le gouvernement espagnol et ses institutions à travailler afin de permettre aux citoyens de Catalogne de voter leur avenir politique et de négocier en toute bonne foi en se basant sur les résultats.

Mäuruuru e te aroha la rahi.

Oscar Manutahi Temaru
26 septembre 2017