Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 28 septembre 2017 – 6h00) Distribution de tract anonyme à la CAB contre les militants du STC, le syndicat réagit vivement.

Voici le texte :

Retour de procédés délateurs similaires à ceux de la France des années noires à la CAB 

Bien que nous pensions justement avoir tout vu au sein de notre belle institution, un groupuscule « clandestin » totalement dénué de courage enfonce davantage le clou de l’ignominie.

Ces apprentis sorciers ne manquant pas de couardise ont cru bon de rédiger et de diffuser, il y a de cela quelques semaines, des tracts anonymes !

Ce type de procédé, semblable à ceux utilisés par les plus funestes collaborateurs de la France de Vichy et de Pétain, durant la période sombre et peu glorieuse de l’histoire de France, où des milliers de malheureux juifs furent déportés sur dénonciation anonyme par de zélés délateurs. Cet aparté historique cité, il convient de nous interroger sur la mentalité des auteurs de ce tract !

En effet, en Corse, ce genre de pratique n’était pas de mise en ce temps là. Serait-ce alors utile de démontrer que nos us et coutumes et nos mentalités sont aux antipodes de ceux utilisés ces derniers jours dans la pseudo clandestinité…

Sans chercher à en minimiser la gravité, ce genre de tract vil et infamant peut rapidement déborder. Ce « collectif » peut semer doutes et confusions au sein des agents, par des délations en tout genre qu’elles soient d’ordre professionnel ou concernant la vie privée de chacun.

Le tract en soi, est à considérer à ce qu’il lui convient le mieux, grotesque et lâche.

Tout d’abord dans sa forme, un tract anonyme, incompréhensible et inaudible au sein d’une collectivité démocratique dans laquelle nous nous efforçons, les uns et les autres, à exprimer nos points de vue et nos divergences de façon formelle en respectant le principe de la libre expression ! Ensuite, de par son contenu, diffamatoire et mensonger, d’où chacun a pu apprécier un sombre et pathétique récit témoignant d’une réaction à chaud et d’un certain esprit pleutre et revanchard. Nous ne sommes pas dupes et au regard des éléments et informations en notre possession nous saurons très prochainement confondre les auteurs qui, par leur comportement indigne, ont semble-il déjà fait tomber une partie de leur piètre masque…

Ainsi, nous condamnons fermement ces procédés et apportons un soutien indéfectible à l’ensemble de nos militants et sympathisants.

« Plus que jamais, nous sommes déterminés à continuer notre combat contre les injustices et les inégalités car notre intégrité, n’en déplaise à certains, légitime l’ensemble de nos moyens d’actions et d’expressions »

Par delà des procédures judiciaires engagées par la collectivité et par celles de notre organisation syndicale, il nous parait utile de rappeler aux vaillants auteurs de ce tract anonyme que nous sommes à leur disposition afin d’échanger, à « l’usu corsu » et sans aucune couverture syndicale !

Par ailleurs, c’est dans le droit fil de ces pratiques que nous assistons depuis quelques semaines à un combat de gladiateurs avec en toile de fond la mise en oeuvre du RIFSEEP !

Notre organisation syndicale tenait à apporter son soutien plein et entier au personnel de la Direction des Finances actuellement impacté par un imbroglio lié à une problématique organisationnelle étrangement exposée et laissant craindre une « transparence malsaine ».

Comme pour la diffusion de ce tract anonyme, nous nous interrogeons une fois de plus : QUI a un intérêt à entretenir cette situation perverse et dommageable au quotidien, tant pour les agents que pour notre institution.

Nous ne saurons cautionner ce qui s’apparente à une tentative de préservation de certains petits pouvoirs acquis par une minorité, ayant pour conséquence l’aggravation d’un climat déjà délétère, à l’endroit même où la sérénité doit être de mise afin de pouvoir rendre un service public efficient.

Malgré une incompétence flagrante et nombre de manquement en matière de dialogue social, nous nous efforçons, contrairement à ceux qui en ont la charge, de construire une alternative fiable et durable dans un climat apaisé et surtout dans l’intérêt général.

Plus que jamais, nous sommes déterminés à continuer notre combat contre les injustices et les inégalités car notre intégrité, n’en déplaise à certains, légitime l’ensemble de nos moyens d’actions et d’expressions !

Evviva a Lotta di Liberazione Naziunale
Evviva a Lotta di Liberazione Suciale

STC
25 septembre 2015