Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 26 septembre 2017 – 13h00) Pour protester contre les nuisances sonores dues aux entraînements aériens dans les alentours de la base aérienne de Solenzara, un barrage filtrant a été mis en place ce mardi sur la RT10 à hauteur du champ de tir.

Rassemblement du collectif Basta Cusi, l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) de Corse, la FCHPA (Fédération Corse de l’Hôtellerie de Plein Air) et la population dénoncent « les nuisances engendrées par les survols de la région Moriani Sulinzara jusqu’au GR 20 et au plateau du Cuscione ».

En 2016, Paul Giacobbi, alors député de la 1ère circonscription de Haute-Corse s’était inquiété des nuisances nuisances sonores autour de la base aérienne 126.

Présence du Président de la FDSEA2B et militant Corsica Libera, Joseph Colombani, ainsi que des militants du Rinnovu Naziunali dont Paul Félix Benedetti, ancien Conseiller Territorial.


Communiqué d’appel :

« Nous dénonçons les nuisances sonores et autres engendrées par les tirs militaires de la Base Aérienne 126 de Sulinzara sur le champ de tir de Linguizzetta, régulièrement et étonnamment pratiqués par beau temps ! Elle est, par ailleurs, la seule BA en France à faire des vols et tirs nocturnes. Cet été, par deux fois, le feu s’est déclaré dans le champ de tir de Linguizzetta, provoquant l’explosion de munitions diverses et mettant en danger les riverains et l’intégrité physique des pompiers… alors que le Préfet rappelle, dans un arrêté, l’interdiction de l’usage des barbecues, camping-gaz… jusqu’au 30 Septembre ! Nous en appelons à tous les parents soucieux de la qualité de l’enseignement reçu par leurs enfants dans une école soumise à 60 journées de vols par an, pendant lesquelles les niveaux sonores atteignent 120 décibels !… Sans oublier nos Anciens dont la tranquillité est perturbée. Nous dénonçons le désastre écologique généré par la pollution sonore et maritime des tirs et des explosions. Cette situation nuit gravement à la santé de tous les êtres vivants : syndrome traumatique de stress, manque de concentration, aggravation des migraines et des dépressions, troubles du sommeil, anxiété, irritabilité… Mal-être profond pour les tous les animaux (domestiques, d’élevage et sauvages), disparition des rapaces (gypaètes, balbuzards, éperviers, aigles royaux…) La pollution maritime dure depuis plus de 50 ans : un tapis de munitions, (obus, bombes…) s’étale sur plusieurs hectares, à faible profondeur, à 30 mètres du rivage ; en se dégradant, elles rejettent quantité de polluants qui menacent l’environnement biologique et géologique. Nous nous élevons contre l’immobilisme des pouvoirs publics ! Le sentiment d’impuissance des riverains n’est pas une fatalité, nous pouvons changer les choses ! Nous en appelons à l’ensemble des élus de la région qui va de Moriani à Sulinzara ! A l’heure où les efforts de la CTC et de l’ATC portent leurs fruits pour l’étalement de la saison grâce à nos compagnies maritimes et au développement de nombreux vols low-cost jusqu’au 6 novembre, le tourisme est indéniablement présent d’avril à novembre. Parce que nous voulons lutter contre toutes ces nuisances, parce que l’image de la Corse, île nature authentique, en pâtit, parce que nous voulons vivre dans un environnement sain et parce qu’un client perdu ne remettra plus les pieds en Corse, qu’il le fera savoir à plus de 10 personnes et que plus de 1 500 le sauront via les réseaux sociaux Cette situation n’est plus tolérable et doit cesser sur la période d’avril à octobre ! Nous appelons les élus, les citoyens et toutes les personnes désireuses de soutenir la démarche à nous rejoindre à l’entrée du champ de tir de Linguizzetta, sur la RT 10, pour manifester ! Rendez-vous mardi 26 septembre à 9 heures »


« Les 600ha de terres agricoles occupées doivent être rendues aux agriculteurs »

Communiqué Rinnovu Naziunali après l’action :

Rinnovu a participé à Alistru ce mardi à l’action du collectif BASTA Cusi contre les nuisances du centre de tir de la base aérienne. Des manoeuvres aériennes de tirs sont organisées en saison touristique. Les habitants n’ont plus de tranquillité ils sont ignorés par l’armée et excédés. 600 ha des plus belles terres agricoles sont confisquées par l’armée. Il est grand temps d’engager un processus de réappropriation de notre terre sur ces 600 ha du centre de tir d’Alistru, sans oublier les 2000 ha de Casabianda.

Strada diritta è core in fronte.
Rinnovu Naziunali
26 septembre 2017


Revue de presse

(Corse Matin) (Corse Net Infos) (France 3 Corse)