Produits RIBELLI
X

(Unità Naziunale – 23 septembre 2017 – 06h00) Rinnovu s’étonne du « concours » d’une des quatre compagnies maritimes desservant la Corse, en l’occurrence la Moby, au processus de répression espagnol contre le référendum sur l’indépendance de la Catalogne, qui aura lieu le 1er octobre prochain.

En effet, après avoir discrètement quitté la ligne Bastia-Nice, ces derniers jours, le navire « Moby Dada » se trouve actuellement à Barcelone, loué par l’Etat espagnol, pour servir d’hôtel flottant aux 5000 policiers mobilisés.

Le « Moby Dada » a d’ailleurs retrouvé une ancienne connaissance des ports corses, le « Rhapsody » de la compagnie GNV, qui n’est autre que l’ancien « Napoléon Bonaparte » de la SNCM.

La recherche d’un profit financier pour la Moby Lines reste, pour nous, incompatible avec une participation (in)directe à l’entrave d’un processus politique démocratique.

Rinnovu interpelle, à ce titre, et par principe, le président de l’Exécutif Gilles Simeoni et la presidente de l’Office des Transports, Vanina Borromei, et cela même si la Moby n’est aucunement délégataire d’un service public.

Le mouvement se réserve, également, le droit d’une action populaire à l’encontre d’un navire de la Moby en transit en Corse, tout en gardant à l’esprit que les employés corses de l’escale de Bastia ne sont, évidemment, pas comptables du choix contestable de l’armateur de et la direction de la compagnie.

U RINNOVU NAZIUNALI
22 septembre 2017

Produits Ribellu