X

(article hebdomadaire #FilRougeDeLaRédaction)

(Source unità naziunale 2003 réédité ) :U 30 di Ghjennaghju 1735 ind’hé un paisolu di Castagniccia di Pieve d’Orezza, fu urganisata una riunione,a Cunsulta d’Orezza.

Le 30 janvier 1735 lors de la Cunsulta d’Orezza, les Corses créèrent une constitution démocratique. Lieu de vie exemplaire, au combien novateur pour l’époque, dans un monde encore soumis à la volonté des monarques, cette constitution éclairera ce petit peuple devenu capable de choisir son avenir et d ‘organiser son présent.

Le 8 décembre sera déclaré « Fête de la Nation », en hommage à celle qui assurera la protection de cette espace libéré : la Vierge Marie. La fête de l’immaculée conception coïncide ainsi avec la fête de la Nation pour signifier entre autre, que nul n’a le droit de s’approprier la mémoire commune et les gestes patriotiques qui ont institué le respect et la liberté. Gardiennes du passé, la figure de Marie et le visage de la Nation se sont mariés dans notre hymne national, le « Dio vi salvi regina », pour offrir un espoir à ceux dont l’avenir est menacé.

Honorer la culture à laquelle nous appartenons, cela signifie pour nous, s’inspirer de ce que notre passé a produit de meilleur, pour ouvrir un avenir à une communauté qui ne cesse de douter. En témoignant de ces corses qui firent passer l’exigence de liberté et de solidarité avant leur confort et leur sécurité, nous entendons rappeler les valeurs séculaires que notre peuple n’ose plus affirmer !

C’est en corse , que fut votée la première constitution démocratique de l’histoire.

La Constitution corse de 1755 fit de la Corse la première république démocratique moderne d’Europe. Basée sur la séparation des pouvoirs et le suffrage universel, elle fut en vigueur de 1755 à 1769, année où la Corse devient française.

C’est en novembre 1755, que Pascal Paoli proclama la Corse nation souveraine et indépendante de la République de Gênes. Il rédige la Constitution corse qui reconnaît le droit de vote aux personnes de plus de 25 ans, dont les femmes (veuves ou célibataires), chargées d’élire, au niveau des Consultes communales, les délégués de la Diète.

Les patriotes du PPI avait en 1999 avaient proposé une préface au projet de constitution pour une corse indépendante :

L’INDEPENDANCE COMME SEULE VOIE DE LA PAIX

Aujourd’hui ce sont les militants de CORSICA LIBERA qui portent le message de l’indépendance de la Corse

I Scrianzati

 

 

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)