Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale – 15 septembre 2017 – 18h00) Après les Présidents Talamoni et Simeoni, les élus de l’Assemblée de Corse, voici le soutien des Députés Castellani, Acquaviva et Colombani.

Ce dernier, Paul-André Colombani, a publié sur son compte facebook un texte accompagné du communiqué du Bâtonnier Jean François Casalta (PNC, FEMU et LDH Corsica).

Le Député Jean-Félix Acquaviva à quant à lui fait un tweet pour dénoncer les conditions de transfert. (ci-dessous)

Le Député Michè Castellani s’est contenté d’un RT du Tweet du Président Simeoni…


Paul André Colombani :

« Nous déplorons l’arrestation violente de Franck Paoli, encagoulé, menotté avec une laisse, demeuré apparemment sans eau ni nourriture pendant 24 heures.

Il est regrettable que l’on use de moyens disproportionnés pour appréhender un présumé innocent. #Article9DDHC

En se conformant de cette manière aux principes mêmes de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, l’Etat ne paraît pas s’inscrire dans une logique de réconciliation ni même d’apaisement envers la Corse.

Nous ne faisons pourtant que demander que le processus de paix engagé en 2014 aille dans les deux sens. »