Produits RIBELLI
X

(Unità Naziunale – 15 septembre 2017 – 12h00) Le transfert, dans des conditions indignes d’une démocratie, a été confirmé par l’avocat de Franck Paoli à l’Associu Sulidarità hier soir. (<– lien ici). Les réactions se multiplient (<– lien ici)

Voici la réaction du Président de l’Assemblée de Corse Jean Guy Talamoni

J’entends aujourd’hui réagir au sujet des conditions du transfèrement de Franck PAOLI de la maison d’arrêt d’Aiacciu vers Paris.

Les différents témoignages recueillis, dont celui de son avocat, font état du fait que ce jeune homme a été transporté menotté, entravé, les yeux bandés et cagoulé.

Cette pratique constitue une atteinte grave à la dignité humaine que nous ne pouvons pas accepter.

Elle semble d’autant plus incompréhensible qu’elle intervient alors que notre majorité oeuvre depuis bientôt deux ans à l’apaisement de la situation en Corse.

Je renouvelle mon soutien à Franck PAOLI ainsi qu’à sa famille et saisis dès à présent le ministre de la justice.

Jean-Guy Talamoni
Président de l’Assemblée de Corse
15 septembre 2017


Franck Paoli, patriote #Corse, déporté « entravé, menotté, cagoulé », le retour de la torture blanche.


 

Produits Ribellu