X

(Unità Naziunale – 18 juillet 2017 – 9h4515 entreprises ou associations insulaires ont signé la charte en faveur de l’emploi local en présence du Président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, ce mardi 18 juillet 2017 à 16h30 à l’ARSEA (IME des Salini) à Aiacciu.

Le 24 mai 2017 à Bastia, la charte pour l’emploi local était signée par des acteurs majeurs de la formation et de l’emploi, notamment les syndicats professionnels et les chambres consulaires. Ce sont désormais les acteurs privés qui s’impliquent en faveur de l’emploi local. En effet, 15 entreprises signeront la charte en présence du Président de l’Assemblée de Corse.

le Président de l’Assemblée de Corse avait initié une concertation sur l’emploi local en mars 2016. Cette charte se veut être un outil au service du développement économique, valorisant les talents de la Corse, en favorisant les recrutements locaux. Les opportunités d’emploi, les offres de formation et les potentialités de développement économique qui existent, doivent en effet bénéficier prioritairement à ceux qui possèdent leurs centres d’intérêts moraux et matériels en Corse.

Tous les signataires de la charte s’engagent en faveur de la mise en pratique d’un certain nombre de principes horizontaux tels que la promotion de la langue corse ou l’égalité entre les femmes et les hommes. Les signataires manifestent ainsi leur volonté de travailler ensemble pour contribuer au développement économique et social de la Corse.


La Charte pour l’Emploi Local, portée par le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, continue son petit bonhomme de chemin.

Après les chambres consulaires et certains syndicats professionnels, 30 entreprises et associations ont décidé ce mardi à Ajaccio de signer ce document qui a pour but rappelons-le de privilégier le recours aux talents et à la main d’œuvre locale dans le public comme dans le privé, ainsi que de mettre en place des mesures de formation des jeunes. De nouvelles signatures qui ravissent bien entendu le président de l’Assemblée de Corse, en dépit de la polémique que ce document a pu susciter dans la presse nationale, ou encore ici dans l’île du côté de la CGT ou encore de la Préfecture de Région.

impiegu lucale

(Alta Frequenza) (Corse Net Info) (Corse Matin)

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)