Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 11 septembre 2018) Charles Pieri, militant nationaliste et membre de l’exécutif de Corsica Libera, a été condamné par le tribunal correctionnel de Bastia à 15 000 euros d’amende.

(Corse Matin)


4 septembre 2018 (Julien Pernici – Alta Frequenza) – C’est ce mardi 4 septembre 2018 à 14 heures que Charles Pieri sera jugé devant le Tribunal Correctionnel de Bastia pour injures publiques, suite à un statut Facebook visant Dominique Erignac, veuve de l’ancien préfet de Corse, Claude Erignac.

En effet, en février dernier, un message injurieux envers cette dernière avait été publié sur un compte Facebook soupçonné d’appartenir à Charles Pieri, ce dernier, placé deux fois en garde à vue dans le cadre de l’enquête, ayant fait le choix de garder le silence devant les enquêteurs.

5 mois de prison et 15 000€ d’amende requis, jugement rendu le 11 septembre.



Revue de presse

(Alta Frequenza) (Corse Matin) (France 3 Corse) (Corse Net Infos) (Télé Paese) (RCFM) (AFP) (Corse Matin) (France 3 Corse) (AFP) (Alta Frequenza)


#Corse Carlu Pieri vient de sortir de garde à vue

#Corse @Corsica_Libera s’insurge contre la mise en examen et le renvoi devant les tribunaux le 4 septembre de son secrétaire national Charles Pieri.

#Corse @Sulidarita s’élève contre la nouvelle convocation de Charles Pieri.