X

Le Forum Social a remis à la Présidente du Parlement de Navarre 19.532 signatures de travailleurs navarrais pour le rapprochement des prisonniers !

Le Forum social s’est réuni aujourd’hui 3 juillet 2017 avec la Présidente du Parlement de Navarre, Ainhoa Aznarez, pour lui remettre les 80.299 signatures pour le rapprochement des prisonniers basques recueillies dans le monde du travail par l’initiative Ireki. 19.532 d’entre elles sont celles de travailleurs navarrais.

Etxerat, en tant que membre actif du Forum Social, a participé à cette rencontre. La délégation était formée de Juanje Soria, Expe Iriarte, José Luis Uriz, Terexa Fagoaga et du coordinateur d’Etxerat Gorka García Sertutxa. Etxerat fait un bilan très positif de cette réunion avec Ainhoa Aznarez.

Cette délégation a remis à la présidente du Parlement Navarrais les conclusions du IVème Forum Social qui, sur le thème “Retour des personnes prisonnières”, ont été présentées le 18 mai dernier à l’hôtel Tres Reyes d’Iruña-Pampelune. Ces conclusions préconisent la définition d’une feuille de route intégrale basée sur un accord transversal et inclusif.

D’un commun accord, une analyse des conclusions du débat du Collectif des Prisonniers Politiques Basques, rendues publiques ce week-end, a été intégrée à l’ordre du jour de la réunion.

La Présidente a écouté avec un grand intérêt les considérations transmises par le Forum Social Permanent :

Le Forum Social estime que la décision du CPPB est une contribution qualitative importante à la feuille de route, mais aussi quantitative au vu de la majorité claire apparue parmi ses membres. Ses conclusions situent les initiatives à prendre pour le Collectif en adéquation avec les demandes de la société civile.

Le Forum Social a souligné la transparence du processus, la clarté et la transparence étant des demandes de la société civile, et a salué l’unanimité des partis politiques à remarquer l’importance de la décision et les perspectives qu’elle ouvre, unanimité encore inédite dans ce processus. Le Forum Social a transmis la demande de la société civile de mettre ces décisions en pratique le plus vite possible, commençant par les cas qui génèrent une alarme sociale, tel celui des prisonniers atteints de maladies graves et incurables.

Le Forum Social a conclu qu’un climat favorable a été mise en place et qu’il est temps de jouer gros. Pour cela, il faut approfondir le dialogue et l’accord entre tous les acteurs impliqués, soit les Gouvernements navarrais et basque, les partis politiques, les syndicats et la société civile, afin de définir une feuille de route qui établisse, dans des délais raisonnables et réalisables, une stratégie pour la réintégration des personnes prisonnières. Nous devons tous contribuer à la cohabitation et à la réconciliation. Les personnes prisonnières aussi.

(Source Etxerat)

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)