X

L’Assemblea di a Giuventù se réunit ce matin à partir de 9H30 sous la présidence de Jean-Guy Talalamoni. 

Voici le discours d’introduction :

Chers collègues,
Avant de débuter, je veux féliciter sincèrement tous les membres de cette Assemblée qui ont obtenu leur baccalauréat hier, tous ceux qui ont réussi à leur examen ou à un concours. Mes compliments à tous !

La semaine dernière, devant l’Assemblée de Corse, je revenais sur le résultat des élections législatives. Elles ont entrainé un changement majeur dans notre vie politique. Nous y voyons la traduction d’un renouveau profond de la société corse. Avec leur vote, les Corses ont voulu marquer une vraie rupture. Ils ont dit que les fonctions politiques devaient être ouvertes à toutes et à tous. Que l’espace public appartient à tous.

J’ai dit devant les élus de l’Assemblée de Corse : le monde d’hier s’écroule. Le monde nouveau, nous allons le construire ici. Nous allons le construire tous ensemble. Et lorsque je dis tous ensemble, je pense évidemment à cette Assemblea di a Giuventù, très prometteuse.

Il me semble que votre génération ne partage plus le fatalisme d’hier. Elle ne croit plus que la Corse ne connaîtra jamais le Bien.

Vous croyez en votre capacité à créer, à inventer, à développer vos idées, à donner vie à vos projets. C’est cela la Corse aujourd’hui. Plus que jamais, vous êtes enracinés à votre terre, toujours avec la volonté de bâtir une société moderne, ouverte sur le monde et apaisée. Nous le constatons chaque jour.

Depuis l’installation de l’Assemblea di a Giuventù en avril dernier, j’ai pu apprécier votre talent, votre énergie et surtout votre implication pour faire vivre le débat politique. Vous le savez, j’ai mis en place une commission ad hoc chargée de réfléchir à l’opportunité d’un revenu de base en Corse. Plusieurs d’entre vous ont assisté le 26 mai à la présentation de l’économiste Marc de Basquiat. Cette question me paraît très intéressante et j’ai décidé de saisir votre institution ainsi que le CESC. Prochainement, je vous saisirai officiellement afin d’obtenir votre point de vue sur le sujet.

Je veux le redire aujourd’hui, j’attends, pour ma part, beaucoup de cette nouvelle institution. La jeunesse est une ressource importante pour l’action publique et vous avez toute notre confiance.

Je vous remercie.

Jean-Guy Talamoni
Président de l’Assemblée de Corse


Care culleghe, cari culleghi,
Prima di principià, vogliu felicità, di core, tutti i membri di st’Assemblea ch’anu avutu u so bascigliè eri, tutti quelli ch’anu riesciutu i so esamini ò u so cuncorsu. Cumplimenti à tutti !
A settimana scorsa, davanti à l’Assemblea di Corsica, vultava nant’à u risultatu di l’elezzione legislative. Anu purtatu un cambiamentu maiò in a nostra vita pulitica. Ci vidimu quì a traduzzione d’un rinnovu prufondu di a sucetà corsa. Incù u so votu, i Corsi anu vulsutu marcà una vera rumpitura. Anu dettu chì e funzione pulitiche avianu à esse aperte à tutte è à tutti. Chì u spaziu publicu era di tutti.
Davanti à l’eletti di l’Assemblea di Corsica, aghju dettu : u mondu d’eri s’affonda. U mondu novu, l’avemu da custruì quì. L’avemu da custruì tutti inseme. È quandu dicu tutti inseme, pensu di sicura à st’Assemblea di a giuventù, chì prumette assai.
Mi pare chì a vostra generazione ùn spartessi più u fatalisimu d’eri. Ùn crede più chì a Corsica ùn averà mai bè !
Voi, credite in a vostra capacità di creà, d’inventà, di sviluppà e vostre idee, di dà fiatu à i vostri prugetti. Hè quessa a Corsica d’oghje. Più che mai, site arradicati à a vostra terra ma sempre cù a vuluntà di custruisce una sucietà muderna, aperta nant’à u mondu è apaciata. A vidimu ogni ghjornu.
Dipoi a stallazione di l’Assemblea di a giuventù di a Corsica, d’aprile scorsu, aghju pussutu apprezzà u vostru talente, a vostra energia è soprattutu u vostru impegnu pè fà campà u cuntrastu puliticu. A sapete, aghju creatu una cummissione ad hoc incaricata di riflete nantu à l’oppurtunità d’un rivenutu di basa in Corsica. Parechji membri di st’Assemblea eranu presenti u 26 di maghju à a presentazione di l’ecunumistu Marc de Basquiat. Sta quistione mi pare interessante assai è aghju decisu di purtala davanti à a vostra istituzione è davanti à u CESC. Dà quì à pocu dumanderaghju, di modu ufficiale, u parè di a vostra assemblea.
A vogliu ripete oghje, per contu meu, di sta nova istituzione n’aspettu assai, a giuventù hè una risorsa impurtante pè l’azzione publica è avete tutta a nostra cunfidenza.
À ringrazià vi.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)