X

(Unità Naziunale – 5 juillet 2017 14h00) Nouvelle réunion ce mardi (4 juillet 2017) à Santa Teresa di Gallura du Conseil permanent corso-sarde, sous l’égide du président du Conseil Régional de Sardaigne et du président de l’Assemblée de Corse.

Cette institution politique, composée à parité d’élus des deux îles, a pour objectif de créer une macro-région méditerranéenne reconnue par l’Union Européenne et représentée à Bruxelles pour davantage de prise en compte des particularités de ces deux territoires et une coopération accrue dans différents domaines entre les « îles sœurs ». (source Alta frequenza)


Revue de Presse

(Alta Frequenza) (Corse Net Infos)


Le Conseil permanent corso-sarde, réuni à Santa Teresa di Gallura, sous la présidence du Président de l’Assemblée de Corse et du Président du Consiglio regionale della Sardegna atteint ses premiers objectifs avec l’adoption de tous les rapports à l’ordre du jour dont la demande de mutualisation des moyens aériens de lutte contre les incendies, le règlement du prix littéraire « Antigone » et l’accord-cadre de coopération universitaire.

Le Conseil a également approuvé la déclaration commune sur le statut d’insularité conformément à l’article 174 du Traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne (TFUE).  

I – Mutualisation des moyens aériens anti-incendie
A l’unanimité, le Conseil a donné le feu vert à l’entame de démarches auprès des états français et italien pour aboutir à une mutualisation des moyens aériens de lutte contre les incendies entre les deux îles.

Considérant les risques accrus auxquels sont confrontées la Corse et la Sardaigne en matière d’incendies, et que l’action remarquable des pompiers doit nécessairement s’accompagner de l’appui d’unités aériennes, le conseil corso-sarde demande la mise à disposition par les États italiens et français, à chaque début du mois de juin, de moyens aériens anti-incendie de toute sorte et de toute gamme (Canadairs, hélicoptères lourds, avions spécialisés de différentes tailles…) basés sur les sites aériens de Corse et de Sardaigne.

A cet effet, le Conseil mandate le Président du Conseil Exécutif et le Président de l’Assemblée de Corse d’une part, « il Presidente del Consiglio regionale di Sardegna » et « il Presidente della Regione Sarda » d’autre part, afin d’envisager toute démarche ayant pour objectif la demande de mise en place par les États italiens et français d’un dispositif ultra réactif.
Le Conseil demande en outre que la Corse et la Sardaigne soient prises en compte dans la coopération franco-italienne en matière de lutte contre les feux de forêt.

II – Approbation du règlement du « Grand prix littéraire méditerranéen ANTIGONE ».
Le Conseil corso-sarde a approuvé le règlement du Prix littéraire méditerranéen Antigone dont la première édition est prévue pour se dérouler en juin 2018. Il intègrera deux sections : l’une réservée aux œuvres en langue corse et en langue sarde et l’autre ouverte à toutes les langues de Méditerranée.

III – Accord cadre en matière de coopération entre les universités de Corse et de Sardaigne. 
Le Conseil corso-sarde a approuvé l’accord-cadre à l’unanimité. Celui-ci prévoit la création d’une structure d’études corso-sarde qui permettrait de mettre en œuvre des mesures d’échange de professeurs, d’étudiants et de projets pédagogiques.

IV – Rédaction d’un document commun sur le statut d’insularité conformément à l’article 174 du Traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne (TFUE)
Le document demande aux gouvernements italiens et français, ainsi qu’au Conseil européen, à la Commission européenne, au Parlement européen et au Conseil de l’Union le respect des engagements pris au moment de la déclaration des régions insulaires n°30 annexé au traité d’Amsterdam.

La prochaine réunion du Conseil permanent corso-sarde aura lieu à l’automne prochain à Bonifacio.

Lire les rapports

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)