X

Paul-André Colombani, un médecin généraliste de 49 ans, est devenu dimanche un des trois premiers députés nationalistes élus en Corse, en l’emportant en Corse-du-Sud.

Il a créé la surprise en battant son concurrent Camille Rocca Serra, candidat à sa succession pour la 4e fois et dont le père, Jean-Paul, tenait lui-même la circonscription avant lui (depuis 1978).

Sa victoire dans la deuxième circonscription de Corse-du-Sud, à 55,22% contre 44,78% pour son adversaire, a davantage surpris: le candidat nationaliste affrontait le député (LR) sortant qui s’était qualifié avec 6 points d’avance dimanche dernier.

Après quelques rencontres et un engagement syndical au sein des Unions régionales des professionnels de santé, Paul-André Colombani s’engage en politique et rejoint la liste d’opposition au maire de Zonza lors des dernières élections municipales (2014), avant d’être élu à l’Assemblée de Corse.

Il a été élu conseiller territorial Femu a Corsica en décembre 2015.

Dans un entretien à Corse Matin, Paul-André Colombani, présenté comme le « nouveau visage de la politique insulaire », expliquait que sa candidature émanait « de la volonté du mouvement

Source FRANCE 3

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)