X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – La question de la violence n’a pas manqué de revenir sur le devant de la scène suite aux événements tragiques de ces dernières semaines et la société corse, dans sa généralité et sa diversité, s’interroge sur les réponses à apporter à de telles dérives. Faut-il organiser une manifestation pour faire entendre la réprobation et le rejet par la société corse toute entière de ce fléau? La question une nouvelle fois se pose. Battre le pavé pour montrer son engagement contre ces dérives est sans doute opportun sur le plan de l’affichage, mais est-ce réellement de nature à agir effectivement sur l’origine du mal?

Nous avons déjà posé cette question à Jean Christophe Angelini, pour le groupe Femu a Corsica de L’Assemblée de Corse, et, il est très important de le préciser, avant le communiqué du FLNC relatif à l’assassinat de Christian Leoni.

Nous avons posé la même question à Gilles Simeoni avec la même nécessité de précision, avant donc ce fameux communiqué.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – A quistioni di a viulenza hè spuntata torna dopu à l’avenimenti tragichi di iss’ultimi settimani è a sucità corsa, ind’a so ghjiniralità è a so diversità, s’intarrugheghja nant’à i risposti à purtà nant’à svianzi simuli. Bisogna ad urganizà una manifestazioni da fà senta a critica è u ricusu da a sucità corsa sana di issu dannu ? A dumanda si poni torna una volta. Andà à pasponi da mustrà u so impegnu contr’à issi svianzi hè forsa intarissanti à u nivellu di a maghjina, ma hè veradimenti bonu pà agiscia nant’à l’urighjini di issu mali ?Emi dighjà postu a dumanda à Ghjuvan Cristofanu Angelini, pà u gruppu Femu a Corsica à l’Assemblea Tarrituriali, ed hè impurtantissimu di pricisà la, nanzi à u cumunicatu di u FLNC rilativu à l’assassiniu di Christian Leoni. Emi postu a listessa quistioni à Gilles Simeoni, cù a stessa necessità di precisioni, nanzi dunqua à issu famosu cumunicatu.

Ecoutons sa réponse

 

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)