X

Le syndicat CGT Air France sera en grève demain jeudi 01 décembre. Les quatre aéroports de l’île seront bloqués et aucun avion ne pourra décoller ni atterrir. Rappelons que cette grève fait suite au conflit qui dure depuis 33 jours et qui oppose les « indignés » à leur employeur. La CGT est en lutte contre la direction d’Air France qui refus de titulariser 40 saisonniers employés par la compagnie.

La CGT Air France gonfle les muscles pour essayer de sortir d’un conflit qui dure depuis 33 jours. Hier, lors d’un point presse unitaire à l’aéroport de Poretta le syndicat a démonté la logique des low cost en Corse.

La CGT d’Air France l’avait annoncée et a peut-être même reculé sa décision pour ne pas paraître jusqu’au-boutiste. Pourtant, demain, jeudi 1er décembre, le syndicat sera en grève. De fait, les quatre aéroports de l’île seront bloqués. Ce mouvement est une réponse à l’absence de… réponse de la compagnie dans le conflit qui l’oppose aux « indignés », ces jeunes salariés reconnus par la justice mais pas par leur employeur.

Rappelons que pour exprimer leur colère, ils campent depuis 33 jours dans les aérogares de Bastia-Poretta et d’Ajaccio-Napoléon-Bonaparte. « Désormais, c’est toute la CGT qui entre dans ce mouvement, prévient Jean-Michel Biondi, responsable du syndicat en Corse-du-Sud, venu participer à la conférence de presse tenue hier matin à Poretta avec plusieurs jeunes ajacciens. « Cela signifie que le mouvement pourrait s’étendre très rapidement à d’autres secteurs d’activités ». Au milieu des tentes, des corbeilles de friandises et des cafés qui fument, Charly Levenard, représentant de la CGT Air France, adopte un ton désormais vindicatif.

 

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)