X

Ce dimanche matin, nous avons parcouru quelques kilomètres  à Oñati sur l’itinéraire de la désactivation de la politique pénitentiaire d’exception parce qu’il est urgent que les droits des familles et ceux des prisonniers soient respectés, parce qu’il est urgent pour notre peuple de trouver des voies ouvertes vers la paix.

Nous remercions les participants, spectateurs et tous et toutes celles qui ont collaboré, les personnes qui durant des mois ont offert leur temps pour organiser Lasterbidean, et le village d’Oñati qui a fait un gros travail pour rendre possible la course d’aujourd’hui.

Lasterbidean, la course nationale en faveur des droits des prisonniers et exilés politiques basques et de leurs familles, a célébré sa cinquième édition aujourd’hui. Nous avons pu vérifier que la couleur de la solidarité peut aussi être le rouge. La solidarité a de nombreux visages, de nombreuses voix, mais elle se construit aussi en faisant des pas. Parfois à pied, parfois en bus ou en courant, nous continuons à faire des pas solidaires. Sans pause. Nous sommes conscients que nous devons intensifier le rythme de la course pour que les droits essentiels de chacun soient enfin respectés et que nos parents et amis prisonniers qui se trouvent loin du Pays Basque soit ramenés à la maison.

Plutôt que d’établir les garanties de respect des droits essentiels, les gouvernements espagnols et français accumulent les obstacles pour entraver le processus de paix et la résolution. Pour cela, en plus d’une course de fond, ils nous imposent également une course d’obstacles. Et kilomètres parcourus à Oiartzun il y a cinq ans lors de la première édition de Lasterbidean sont déjà loin. Malheureusement, nous continuerons de courir, cherchant un raccourci vers la fin de l’éloignement.

Nous devons poursuivre cette course, sans pause, prenant assez de souffle pour le partager avec les familles et les amis qui, en ce moment même, se trouvent en visite dans les prisons et pour atteindre notre objectif : leur retour. Nous les voulons à la maison ! Vite, et avec la participation de tous car ce but ne peut pas attendre plus longtemps. Pour cela, nous vous invitons, quel que soit votre espace, à faire des pas solidaires.

Laster bidean, laster etxean!

SOURCE



Le groupe Lasterbidean a présenté samedi à Oñati (Gipuzkoa), dans le cadre de sa journée de travail, la course qui aura lieu le 4 juin prochain.

« Nous qui sommes réunis aujourd’hui à Oñati, sommes par-dessus tout des sportifs, nous aimons le sport en général et la course en particulier. Cette passion occupe notre temps libre et chaque jour, nos pensées et nos espoirs. Certains disent que nous sommes ce que nous faisons.

C’est pour cette raison que nous sommes ici à Oñati. Il est toujours plus facile d’offrir sa solidarité en faisant quelque chose qu’on aime. Nous avons mis en marche l’initiative Lasterbidean en 2012, dans l’intention d’atteindre nos objectifs le plus vite possible. Les kilomètres parcourus à Oiartzun sont déjà loin. Cinq ans sont passés, et malheureusement, nous continuons de courir et de chercher à mettre fin à l’éloignement.

Nous avons faits des pas solidaires dans différents villages et herrialde, certains lentement, d’autres plus rapidement. Nous sommes conscients que nous devons intensifier le rythme de la course pour que les droits des prisonnier-e-s politiques basques soient respectés et que ceux qui sont loin du Pays Basque soient ramenés à la maison au plus vite. Nous devons accélérer, et nous devons tous le faire, car cet objectif ne peut attendre plus longtemps. Pour cela, nous invitons chacun, quel que soit son domaine, quelle que soit sa passion, à venir faire des pas solidaires.

Aujourd’hui, nous avons pu regarder in situ le parcours de la course de cette année. Le 4 juin prochain, les coureurs en tee-shirt rouge seront très nombreux sur ces chemins. C’est notre souhait.

Pour notre part, nous continuerons de travailler pour que la course du 4 juin se déroule le mieux possible, avec l’aide de nombreux habitants d’Oñati, comme nous l’avons fait ces derniers mois. Nos remerciements et félicitations à eux tous.

Nous nous verrons le 4 juin !

ETXERAT

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)