X
À mes amis nationalistes corses qui ne veulent pas voter aux élections législatives parce que le peuple corse n’a pas à siéger à l’Assemblée Nationale française, je voudrais vous dire qu’on ne prend pas le large en démarrant le moteur d’un bateau dont la quille est brisée, le moteur en panne et la coque trouée par 40 ans de clanisme de droite et de gauche, de gabegie financière et de sous développement économique. Non, on prend le large en réparant le bateau de l’intérieur (rôle de la Majorité territoriale et du #GuvernuCorsu) et en enlevant les amarres les unes après les autres. Mais pour cela il faut être sur le quai, c’est à dire à Paris! Et c’est exactement le rôle qu’auront les députés nationalistes à Paris. De plus, certains prétendent que les députés au Palais Bourbon représentent le peuple français. Je suppose que, par cohérence​, ils considèrent que les élus à la CTC sont des élus locaux (loi française). Non, nos élus à la CTC sont les représentants légitimes du peuple corse et nos députés à Paris seront ce qu’ils voudront être et/ou ce que les électeurs et les électrices corses voudront qu’ils soient.La plus belle réponse vient de Jean-Guy Talamoni. Lors de la première session de l’Assemblée de Corse de la nouvelle mandature, 17/12/2015, Jean-Guy Talamoni a dû lire la charte des élus locaux, obligation légale, MAIS a ajouté, à raison, que ça ne les concernait pas car ils étaient des élus nationaux! Alors le 11 et 18 juin, on vote -et on fait voter- #PèÀCorsica!

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet