X

Climat pesant, hier, dans la classe politique insulaire après la revendication du FLNC concernant l’assassinat de Christian Leoni. En dix-huit ans, c’est la seconde fois qu’un mouvement clandestin revendique l’exécution d’un homme. De Robert Sozzi, militant nationaliste engagé, à Christian Leoni, chef d’entreprise et restaurateur proche de la bande de la « Brise de mer » selon la police, l’histoire se répète. De la « légitime défense préventive » à une volonté de « répondre militairement à la mort d’un de leurs militants (Charles-Philippe Paoli) », les clandestins s’érigent en bourreau, revendiquent ouvertement leurs actes et la Corse s’enlise dans la vengeance. Œil pour œil, dent pour dent, semble justifier le FLNC.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet