Breaking News

#Corse #Interpellation100517 @FemuACorsica « Basta a ripressione »

Femu A Corsica Centru Castagniccia Mare è Monti communique :

Basta a ripressione !

Dui ghjorni fà, una vintina di giovanni sò stati messi in guardi’à vista. Oghje, trè sò in priggiò, è quattru sò messi in esame. Quantu volte l’emu dette ste frase, è quantu volte ci vulerà à dille torna, prima di truvà, infine, una suluzione di pace ? S’è a Francia ùn si facia chjamà « Etat de droit », puderiamu guasi crede chì u Statu vole chjove a giuventù per impediscela di fà sente a so voce.

Oghje, a sezzione Femu u Centru Castagniccia Mare è Monti, hè stata tocca di modu persunale. Ma a nostra inchietutine và aldilà, è a nostra indignazione vene soprattuttu di vede sti zitelli esse e vittime di ciò chì ci pare esse una vindetta.

Ben’intensu, purtemu un sustegnu sanu è fraternu à i nostri militanti è à tutti i giovanni chì sò stati arrestati eri, cum’è à tutti quelli chì, dapoi più d’un annu, sò state e vittime di sta riprissione sistematica. Mandemu dinò una pinsata à e so famigle, è vulemu sparte i so penseri è a so zerga.

Femu u Centru Castagniccia Mare è Monti vole ramintà à u Statu francese chì a nostra lotta hè prima di tuttu pulitica è ideologica è chì ùn hè micca cusì ch’ellu ci ferà piantà. À u populu corsu è à a so giuventù, li vulemu dì torna chè no luttemu per elli è chì st’aggressione rinviguriscenu a nostra vulintà : l’emancipazione è a liberazione di u nostru populu.

Evviva a giuventù corsa ! Evviva u populu corsu ! Evviva a Nazione corsa !


Il y a deux jours, une vingtaine de jeunes ont été placés en garde à vue. Aujourd’hui, trois sont en prison, et quatre sont mis en examen. Combien de fois avons-nous prononcé ces mots, et combien de fois faudra-t-il les prononcer à nouveau, avant de trouver, enfin, une solution de paix ? Si la France ne se voulait pas « Etat de droit », nous pourrions presque croire que l’Etat veut enfermer la jeunesse pour l’empêcher de parler.

Aujourd’hui, la section Femu u Centru Castagniccia Mare è Monti a été touchée personnellement. Mais notre inquiétude va au-delà, et notre indignation vient surtout de la vue de ces enfants, victimes de ce qui nous semble être une vendetta.

Bien entendu, nous apportons un soutien entier et fraternel à nos militants et à tous les jeunes qui ont été arrêtés hier, comme à tous ceux qui, depuis plus d’un an, sont les victimes de cette répression systématique. Nous pensons également à leurs familles, et voulons partager leurs inquiétudes et leur colère.

Femu u Centru Castagniccia Mare è Monti tient à rappeler à l’Etat français que notre combat est avant tout politique et idéologique, et que ce n’est pas comme ça qu’il nous fera taire. Au peuple corse et à sa jeunesse, nous voulons réaffirmer que nous luttons pour eux, et que ces agressions ne font que renforcer notre volonté : l’émancipation et la libération de notre peuple.

Evviva a giuventù corsa ! Evviva u populu corsu ! Evviva a Nazione corsa !

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: