Produit CORSU E RIBELLU

X

Onze personnes ont été interpellées et placées en garde à vue à Bastia mercredi dans le cadre de l’enquête sur les échauffourées qui ont émaillé la rencontre entre le SCB et l’Olympique lyonnais le 16 avril.

Le club de Bastia s’expose jeudi soir devant l’instance disciplinaire de la Ligue professionnelle à des sanctions de nature à compromettre son avenir en L1, en raison des incidents qui ont émaillé son match de la 33e journée de championnat interrompu contre Lyon le 16 avril.

(France 3 Corse) (Corse Matin) (Corse Net Infos)

 



A Ghjuventù Indipendentista – GI s’élève contre la nouvelle rafle frappant la jeunesse corse.

Onze jeunes ont été interpellés ce matin dans le cadre de l’affaire « Bastia-Lyon ». Depuis le début de l’enquête le bilan répressif est lourd, on compte une quinzaine de personne interpellées dont deux sont en détention provisoire à Borgu.
Alors que de simples convocations auraient suffies et auraient été comprises par l’ensemble du peuple corse, l’État cherche une nouvelle fois à déployer les grands moyens en interpellant sans ménagement 11 personnes à 6h du matin.

Cette répression totalement disproportionnée résulte de la volonté d’un seul homme, Nicolas Bessone, procureur de la république qui n’a pour but que de taper sur la jeunesse insulaire, participant ainsi au maintien d’un réel climat de tension.

Les jeunes corses, qu’ils soient indépendantistes ou supporters d’un club de football, sont constamment et ciblés par de véritables rafles.

Notre communication se veut claire et précise : nous ne nous exprimons pas quant aux incidents aillant émaillés la rencontre Bastia – Lyon, débordements qui concernent le monde du football et non le terrain politique sur lequel se situe notre action.
Nous dénonçons simplement, et avec la plus grande détermination, le comportement de Nicolas Bessone, pantin local de l’État français, bien décidé à impressionner et à mater la jeunesse de notre pays.
Nous apportons donc notre soutien aux jeunes interpellés ainsi qu’à leurs familles.

A nostra cuscenza hè resistenza !
Ghjuventù Indipendentista



RINNOVU s’élève contre une nouvelle rafle sur la jeunesse!

Pour un envahissement de stade alors qu’il n’y a eu aucun jour d’ITT, la justice choisit la rafle spectacle alors que de simples convocations suffisaient. On instrumentalise un incident sportif, qui doit prioritairement être réglé dans le monde du football pour une politique répressive qui vise à mater et impressionner la jeunesse.
Nous rappelons que deux jeunes majeurs sont écroués sans jugement depuis une dizaine de jours dans cette affaire.
La disproportion et la démesure dans l’exercice de la justice relève du mépris du peuple Corse et de sa jeunesse.

RINNOVU