X
L’Associu Tocca à noi tient à donner son sentiment sur l’élection présidentielle française de 2017. Tout d’abord, nous tenons à nous excuser auprès de l’ensemble de nos sympathisants et des personnes qui nous suivent régulièrement, car, pour des raisons diverses (mais sans gravité), nous n’avons plus la possibilité de nous exprimer aussi fréquemment qu’auparavant. Toujours est-il que, au vu de la situation actuelle, en France, comme en Corse, nous nous devions de nous exprimer. Comme tout le monde le sait, c’est le candidat centriste-libéral, Emmanuel Macron, qui affrontera la candidate d’extrême droite, Marine Le Pen au second tour de cette élection. En Corse, la candidate de l’extrême droite arrive en tête avec plus de 27% des voix. Ce score, bien évidemment, nous préoccupe et nous inquiète. Et, bien sûr, au-delà du vote – certes qui existe – de certains « nouveaux arrivants » français qui se sont portés sur Le Pen (et nous précisons bien « certains », car jamais nous ne montrerons du doigt tout une population), nous nous devons de regarder les choses en face ; des Corses, de tout bords et de tous horizons (y compris proches des idées nationalistes), ont eux aussi voté pour elle. Ces résultat interpellent naturellement toute la classe politique de notre île. Et surtout, il nous indiquent que, malgré une victoire retentissante de notre famille politique en 2015, le combat des idées n’est pas encore gagné. Le modèle de société généreux et solidaire, d’inspiration paoliste, promu par le mouvement national depuis toujours doit plus que jamais trouver, ou retrouver sa place au sein le débat. C’est à nous tous de faire en sorte que les Corses y croient à nouveau. Notre association y est attachée depuis sa création. Il appartient donc au mouvement national corse, dans son ensemble de poursuivre le travail pour construire une société corse plus juste et plus égalitaire, qui ne laissera personne au bord de la route. Nous l’avons toujours dit, la Corse est en crise depuis de nombreuses années ; crise économique, sociale, identitaire. Ce type de situation a toujours été un terreau favorable à l’émergence de l’extrême droite. Ce à quoi il faut ajouter le climat international (terrorisme, crise des réfugiés etc.). Il existe aussi en Corse, et il faut le dire, un sentiment de méfiance vis-à-vis du monde arabo-musulman et en particulier du voisin Nord-africain, il faudra peut-être se pencher sur ce phénomène et tenter

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet