X

A tous mes amis nationalistes et aux Corses inquiets de la montée du FN dans l’île

S’il nous faut combattre sans faiblesse le FN, et les nationalistes ne doivent rien lui céder, il ne faut pas pour autant sombrer dans l’auto-flagellation, mais  analyser point par point et commune par commune le score de l’extrême droite.. Pour cela ne reprenons pas les arguments malhonnêtes (par exemple du genre   “arrêtons de parler des gendarmes, militaires, policiers retraités ou en fonction des résidences secondaires… et surtout encore moins des nouveaux arrivants et de la colonisation de peuplement, “mot-tabou” pour eux)  de ceux qui nous ont toujours combattus et qui depuis le 15 décembre attendent le bouche en coeur la moindre faiblesse ou erreur de notre part pour nous discréditer, à l‘exemple de ceux qui nous instrumentalisent avec ce vote FN, ou aspirent à le faire, peu ou prou pour nous étiqueter désormais “Corse, le territoire où le FN réalise sa meilleure progression”.

Dites-vous que ces chroniqueurs ou journalistes notamment n’ont jamais accepté d’analyser cette colonisation de peuplement, absente toujours dans leurs commentaires ou analyses, occultée systématiquement pour faire des habitants de la Corse “une population” comme partout dans les territoires de la République française

Si dans les analyses on ne prend pas en compte la progression des inscrits dans les grands centres urbains ou péri-urbains (où les nouveaux inscrits ont explosé) on ne peut avoir une analyse honnête du score FN en Corse et “surtout pas chez les Corses”. Ce “score FN nustrale” et ce vote de Corses pour le FN, nous ne devons pas le nier, de même que les votes de certains nationalistes (électeurs et même militants) pour Marine Lepen.. il nous faut au contraire le prendre en compte et aller vers ces Corses en leur montrant leur erreur d’analyse, voir leurs problèmes et leurs réelles motivations,  et tenter de les convaincre toujours..

Mais au regard des chiffres des grands centres électoraux, on peut en comparant la progression des inscrits et la progression du FN, voir une autre réalité, celle d’une colonisation de peuplement qui s’affirme et qui explose ces dernières années.. Après on pourra même accepter de dire que la majorité des communes de l’intérieur (où les Corses sont censés être toujours majoritaires) ont voté Lepen, mais leur addition ne rejoindra jamais le pourcentage et le score de Lepen dans ces grands centres urbains ou péri-urbains (où les maires, submergés par les nouveaux inscrits ne connaissent même plus leurs électeurs depuis quelques années) subissant cette progression démographique venue majoritairement de extérieure

On remarquera au passage que là où Lepen a été battue dans ces grands centres, c’est parce que tout simplement la droite a gagné, et que là où la droite a fait son travail, Lepen a été battue.  Donc ces électeurs de droite perdus, déboussolés par les scandales ont tout simplement rejoint Le FN sur ce vote

Les nationalistes n’ont jamais pesé sur aucune Présidentielle par les urnes et lorsque les nationalistes corses sont absents à une échéance électorale, leur électorat a toujours, pour ceux qui votaient, eu un “vote à géometrie variable” .. C’est ainsi, inutile de le nier et l’abstention aux présidentielles  en  Corse a toujours été record (entre 40 et 30 % en moyenne)

Il nous faut donc bien lire les chiffres qui suivent et de ne pas céder aux arguments fallacieux de elles et ceux  ( et ils ne manquent pas) qui nous instrumentalisent pour dénigrer toujours les Corses, ce peuple qu’ils nient, mais qu’ils n’acceptent dans leur tendance à la globalisation de ne reconnaître de facto que pour mieux le critiquer et le discréditer;

Pierre Poggioli

Résultats globaux du FN en Corse : 43040 voix( soit 27,88 %)  

En 2012, le FN faisait en Corse 39209 voix (soit 24, 39 %)

Entre 2012 et 2017, le FN progresse de 3831 voix

Entre 2012 et 2017, le nombre d’inscrits en Corse est passé de 220349 inscrits à 233643 inscrits en 2017, soit une progression de 13294 inscrits

Porto-Vecchju empêche le FN d’être en tête, mais le principal soutien à François Fillon n’y est pas pour rien, même si cette ville ne compte plus qu’un tiers de Corses et que le vote FN ne date pas d’aujourd’hui.

Porti-Vecchju :  8281  inscrits 2012- 9260 inscrits en 2017 – Le pen 1421 voix en 2012  – Lepen 1671 voix en 2017

Corté : La droite empêche Lepen d’être en tête  : 3760 inscrits  en 2012 – 3763 inscrits en 2017 – Lepen 516 voix en 2012 et 516 voix en 2017 –

Calvi – La droite empêche Lepen d’être en tête : 3752 inscrits en 2012 – 3976 inscrits en  2017 – Le pen 662 voix en 2012 – Lepen 762 voix en 2017

Ghisonaccia – La droite empêche Lepen d’être en tête  – Le Pen derrière Fillon

Ile-Rousse :  La droite empêche Lepen d’être en tête  – Lepen derrière Fillon

Prupià : Lepen en tête, mais Prupià n’est plus Prupià et sa population a bien changé

Ajaccio : Avec les divisions de la droite (1859 nouveaux inscrits et 558 voix de plus pour le le FN) et une absence de campagne de cette droite aura permis au FN d’arriver en tête.

Bastia :  les «soutiens farfouille» d’Emmanuel Macron auront sûrement pesé négativement et précipité nombre d’électeurs vers le FN, (comme à Ajaccio, environ 1919 nouveaux inscrits et 377 voix de plus pour le FN).

Pour finir une anecdote. Aux dernières élections départementales du Celavu-Mezzana, le maire sortant depuis toujours élu sanss réelle opposition, a affronté un candidat FN..  C’était il y a quatre ans. Le maire a été réélu, mais cet illustre inconnu du FN (issu de la colonisation de peuplement ) a réalisé 25% des voix, ceci sans aucune  campagne et alors que personne ne le connaissait, même pas le maire qui l’avoua bien après les élections.. et aujourd’hui quand on voit ce qui se passe, surtout depuis deux ans sur la commune de Sarrula avec les projets de logements, commerces, grandes surfaces et d’immeubles qui se multiplient,  on voit bien que les Sarrolais sont en voie de disparition, submergés par ces nouveaux arrivants pour lesquels sont prévus logements et emplois (surtout secteur de  Baleone.)

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)