Produit CORSU E RIBELLU

X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Le FLNC a revendiqué aujourd’hui « l’élimination physique de Christian Leoni ». Dans un communiqué, le mouvement présente, selon l’AFP, Christian Leoni comme je cite « l’auteur de l’assassinat de notre militant Philippe Paoli ». Rappelons que Christian Leoni avait été abattu le 28 octobre dernier à San Nicolao di Moriani (Haute-Corse) ; Philippe Paoli tombait, quant à lui, le 28 juin 2011,sous les balles d’un ou plusieurs tireurs. « Si nous sommes intervenus par la force, c’est que nous y avons été contraints. Nous avons répondu militairement avec toute la détermination qui s’imposait après la mort de notre militant, dont le seul tort était de s’investir dans le développement de son entreprise » ajoute le FLNC dans cette communication. Enfin, l’organisation lance, toujours selon l’AFP,  une mise en garde à l’encontre de « tous les groupes ou individus mafieux qui attenteraient à la vie d’un militant nationaliste, qu’après enquête et identification du ou des auteurs » sa réponse serait « implacable ».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU