X

Le FLNC revendique un assassinat, celui de Christian Leoni. Dans un communiqué, les clandestins assument la paternité de l’assassinat, le 28 octobre dernier à Moriani, par l’un de ses commandos, de Christian Leoni. Dans ce texte, le FLNC indique, je cite  » avoir procédé à l’élimination physique de Christian Leoni, responsable du groupe mafieux auteur de l’assassinat de notre militant Philippe Paoli « .  » Si nous sommes intervenus par la force, c’est que nous y avons été contraints  » ajoutent les Clandestins. » Nous avons répondu militairement avec toute la détermination qui s’imposait après la mort de notre militant, dont le seul tort était de s’investir dans le développement de son entreprise  » ajoute encore le FLNC. L’organisation clandestine a annoncé qu’elle tenait  » à mettre en garde tous groupes ou individus mafieux qui attenteraient à la vie d’un militant nationaliste, qu’après enquête et identification du ou des auteurs, sa réponse sera implacable « . Elle a également revendiqué dans ce communiqué une trentaine d’attentats. (RCFM)

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)