X

nLa fédération Régions et Peuples Solidaires (R&PS) qui rassemble les partis «régionalistes» apporte son soutien à la mobilisation populaire en Guyane.

La Guyane traverse une crise multisectorielle : économique, sociale, culturelle, sécuritaire et environnementale. Elle met en lumière les limites du statut de DROM qui est désormais le sien. La fusion des collectivités Régionale et Départementale sous l’égide de l’article 73 de la constitution française n’a pas permis de doter la Guyane des leviers nécessaires pour piloter son développement.

La Guyane est aujourd’hui engluée dans une situation de néocolonialisme. Le PIB moyen y est deux fois plus bas qu’en métropole, le chômage deux fois plus élevé et les inégalités de revenus entre riches et pauvres trois fois plu importantes. En même temps les fonctionnaires, majoritairement étrangers à la Guyane, bénéficient d’une majoration de 40% de leur traitement brut afin de « compenser l’éloignement de la métropole »

Pour sortir de la crise, R&PS, conformément à ses fondamentaux valables pour tous les peuples, régions et territoires, préconise un développement endogène de la Guyane c’est à- dire la maîtrise de l’économie par la Guyane et le droit de décider par elle-même.

Gustave ALIROL,

Président de R&PS

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)