X

A Ghjuventù Indipendentista était présente cet après-midi à Aiacciu aux côtés de la Cunsulta di a Ghjuventù Corsa et d’autres jeunes indépendantistes afin de perturber la tenue du meeting de Marine Le Pen.

Nous ne pouvions accepter que la candidate du Front National vienne sur notre terre distiller son discours marqué du sceau de la haine et de l’anticorsisme primaire.

Par l’action que nous venons de réaliser, nous nous inscrivons dans la lignée des nationalistes ayant empêché la venue de Jean-Marie Le Pen en 1992.

Rappelons que nous avions également perturbé le séminaire en Corse du groupe parlementaire européen d’extrême droite « Europe des Libertés et des Nations » auquel le Front National appartient.

Jamais nous ne laisserons ce parti, dont l’ancien leader avait demandé la peine de mort pour les prisonniers politiques corses, venir en toute sécurité dans notre pays.

Nous réaffirmons à Marine Le Pen comme à tous les autres candidats à l’élection présidentielle française que la Corse n’est pas une simple région française mais une Nation libre qui renaîtra, que le peuple corse est une réalité historique irréfutable qui ne peut se fondre dans le peuple français.

La jeunesse de ce pays ne restera jamais sans réaction face aux néo-fascistes de France ou d’ailleurs. Nous nous mobiliserons sans relâche jusqu’à la Libération de notre Nation.
Notre jeunesse a démontré aujourd’hui sa maturité politique et sa détermination à lutter face aux idées nauséabondes défendues par le Front National.

Evviva a ghjuventù corsa !
I Fascisti Fora !

A nostra cuscenza hè resistenza !

Ghjuventù Indipendentista

« Les sirènes du Front… National » en #Corse – incidents au meeting #MLPAjaccio

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)