X

Tocca di manera prufonda da prublematiche suciale pisive assai, a nostra sucetà hè dinù in preda à cunvulsioni di natura senòfoba è razzista.

L’ambiu geopuliticu di u nostru paese inghjenna paure è angosce, in un imbuleghju induve si mischjanu l’irraziunale è u raziunale, l’infurmazione è a disinfurmazione, l’angoscia di a neantizazione è affirmazioni identitarie assai varie, da l’universalisimu à u ripiegu murbosu nant’à sè.

Rimessu in causa di manera viulente da a strema diritta è messu apposta da cantu da forze chì puru si presentanu cum’è « prugressiste », hè cumbattutu u cuncettu di « cumunità di destinu ».

A quistione di l’identità hè sottuposta à a peghju di tutte e tentazioni, quelle chì neganu a persona in ognuna di e so dimensioni (suciali, affettive, culturali è pulitiche) per ùn cunsideralla chè in u prìsimu pupulistu d’un’ appartenenza vuluntaria è pensata à « cumunità », moltu più quand’ellu si tratta di miganti.

Populu senza diritti regali ricunnisciuti, u populu corsu ùn sì pò accertà cum’è tale, in u cuncertu universale.

U mondu di u travagliu

pate e pulitiche d’austerità è si vede impone misure dràstiche fatte per purtà « risposte » à l’ennesima crisa d’un sistema chì ùn sà nunda di a dimensione umana.

L’antagunisimi trà di l’integristi di e varie religioni, chì pretendenu fà nasce ordini murali, ecunomichi è suciali novi, si piglianu in ostagiu a sfera publica. È què, à l’ora chì e tematiche di a strema diritta escenu più chè più da e so fruntiere, à l’ora chì u tuttu seguritariu è e sclusioni d’ogni manera danu l’abbriu à u pupulisimu.

In sti tempi di cunfusione, di disurientamentu è di perdite di riferenze, e donne è l’omi di A Manca vi pruponenu di riflette, di dibatte, è d’imaginà infine una sucetà più ghjusta in senu à una citatinanza di u XXIu seculu.

Chì e nostre riflessioni spartute aprinu azzioni cumune per una sucetà fundata nantu à a difesa di i diritti di e donne è di l’omi, l’autugestione è l’autudeterminazione senza tutella.

Pè cumprà u prugettu, versione numerica ò versione stampata : contact@a-manca.org.
Indicatevi induve site.

Présentation en langue française

Profondément affectée par de très lourdes problématiques sociales, notre société est également en proie à des convulsions de natures xénophobes et racistes.

L’environnement géopolitique de notre pays, génère des craintes et des angoisses, dans un mélange où se côtoient l’irrationnel et le rationnel, l’information et la désinformation, l’angoisse de néantisation et affirmations identitaires très contrastées, de l’universalisme au morbide repli sur soi.

Violemment remis en question par l’extrême droite et délibérément négligé par des forces s’affirmant pourtant comme « progressistes », le concept de « communauté de destin » est battu en brèche.

La question de l’identité est soumise aux pires des tentations, lesquelles nient la personne dans toutes ses dimensions (sociales, affectives, culturelles et politiques) pour ne la considérer que dans le prisme populiste d’une appartenance volontaire et délibérée à des « communautés », particulièrement lorsqu’il s’agit de migrants.

Peuple sans droits régaliens reconnus, le peuple Corse ne peut se dire en tant que tel, dans le concert universel.

Le monde du travail subit les politiques d’austérité et se voit infliger des mesures drastiques destinées à apporter des « réponses » à la énième crise d’un système économique qui ignore tout de la dimension humaine.

Les antagonismes entre les intégristes de diverses religions prennent en otage la sphère publique en prétendant à de nouveaux ordres moraux, économiques et sociaux.

A l’heure où les thématiques de l’extrême droite débordent largement au-delà de ses frontières. Au moment où le tout sécuritaire et les exclusions de tous ordres font la part belle au populisme.

En ces temps de confusion, de désorientation et de pertes de repères, les femmes et les hommes de la Manca vous proposent de réfléchir, de débattre et d’imaginer enfin une société plus juste dans le cadre d’une citoyenneté du XXIème siècle.

Que nos réflexions partagées, inaugurent des actions communes, pour une société fondée sur la défense des droits des femmes et des hommes, l’autogestion et l’autodétermination sans tutelle.

Pour avoir le projet en version numérique ou imprimée : contact@a-manca.org.
Indiquez nous où vous résidez pour toute mise en relation.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)