Produit CORSU E RIBELLU

X

L’Alliance Libre Européenne, parti politique européen dont le Président est l’ancien député européen François ALFONSI, tient son Assemblée Générale 2017 à Katòwice, en Silésie (Pologne), à l’invitation du RAS (Ruch Autunumije Slunska – Mouvement pour l’Autonomie de la Silésie). 

Inseme pè a Corsica rejoint l’ALE par un vote à l’unanimité de ses partis membres !

Femu a Corsica représentée à cette AG ALE 2017. Outre la délégation PNC en effet, Jean Claude Morison a défendu la demande d’adhésion du mouvement  Inseme pè a Corsica, étape importante dans la voie d’un parti unifié en Corse !

L’Assemblée générale accueille 200 délégués, parmi lesquels les représentants de 14 gouvernements autonomes en exercice et six députés européens. La délégation qui se se trouve à Katòwice avec François Alfonsi comprend notamment Fabienne Giovannini, membre de l’Exécutif de la CTC et Jean Claude Morison, représentant d’Inseme pè a Corsica.

Josep Maria Terricabras, président des eurodeputés de l’ALE au parlement européen : « notre priorité : le droit à décider de nos peuples et la reconnaissance de nos langues ! »

Signature d’un accord d’engagement aux côtés du peuple Kabyle, avec le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie. L’ALE est aux côtés des Amazighs en général contre l’oppression dont ils sont victimes, des Kabyles en particulier. L’ALE défend les droits des peuples à décider de leur avenir également hors de l’Europe, surtout lorsqu’ils subissent meurtres, tortures et injustices et défendent tout de même leurs droits démocratiquement.

Jordi Solé, eurodéputé d’Esquerra Republicana de Catalunya : « J’espère que c’est la première fois que nous vous présentons une motion de soutien au référendum pour l’indépendance de la Catalogne. J’espère que la prochaine fois sera une motion pour se réjouir de l’indépendance de la Catalogne ! »
Visca Catalunya !!!



(Article du 30 mars 2017) L’Assemblée Générale de l’ALE a lieu les 31 mars et 1er avril prochains, et sera l’occasion d’apporter le soutien des 46 partis qui composent l’ALE au mouvement autonomiste silésien qui lutte contre un gouvernement polonais ultraconservateur et notoirement anti européen.

Lors de son Assemblée Générale, l’ALE abordera les grandes questions qui font l’actualité européenne, notamment les référendum d’autodétermination qui sont programmés pour la Catalogne (en septembre 2017) et en Écosse (fin 2018) à l’initiative de deux de ses partis membres, Esquerra Republicana di Catalunya (membre de la coalition Junts pel Sì) et le Scottish National Party.

Autres points à l’ordre du jour des débats : l’Europe après le Brexit et la question des réfugiés.

L’ALE enregistrera également lors de son Assemblée Générale l’adhésion d’Inseme pè a Corsica qui forme, avec le PNC et Chjama Naziunale, Femu a Corsica.

Cette adhésion est un nouveau pas dans la marche vers la constitution d’un véritable parti de gouvernement rassemblé derrière Femu a Corsica.

L’Assemblée générale accueillera 200 délégués, parmi lesquels les représentants de 14 gouvernements autonomes en exercice et six députés européens.

La délégation qui se rendra à Katòwice avec François Alfonsi comprendra notamment Fabienne Giovannini, membre de l’Exécufif de la CTC et Jean Claude Morison, représentant d’Inseme pè a Corsica.