X

Le lehendakari, Patxi López, se réunira prochainement avec le chef du gouvernement Mariano Rajoy afin d’aborder “la fin du cycle du terrorisme”. Patxi López a affirmé qu’il développera quatre points de sa feuille de route : “La reconnaissance des victimes, l’extension d’une pédagogie démocratique, l’implication de l’ensemble de la société basque et le travail pour le désarmement, une politique pénitentiaire différente et la légalisation de toutes les forces politiques remplissant les conditions démocratiques”.

Selon le lehendakari, en réponse au parlementaire d’EB Mikel Arana, “pour fermer ce cycle, il manque une pièce fondamentale : la formation du gouvernement espagnol qui n’est pas encore réalisée. De fait, certaines décisions sont de la compétence du gouvernement d’Espagne”. Le parlementaire Mikel Arana a reproché au lehendakari d’avoir maintenu des entretiens bilatéraux avec les formations politiques et non pas de manière globale.

Mains tendues

Par ailleurs, la gauche abertzale a invité Mariano Rajoy à parier pour la voie de la solution du conflit en Pays Basque en ces termes : “M. le président du gouvernement espagnol, vous avez un problème avec le Pays Basque. Mais ce problème a une solution et vous trouverez les mains tendues des souverainistes et des indépendantistes de notre pays si vous avez la volonté de les chercher”. En outre, la gauche abertzale a rappelé le nombre de voix obtenues par la coalition Amaiur aux dernières élections législatives du 20 novembre : 333 624.

Source

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)